Algérie

Rencontre Bouteflika-Ben Ali- Kadhafi à Tunis


Concertations informelles L?Algérie retient la position courageuse du Maroc « et son soutien efficace lors de sa lutte de libération, ce qui dénote de la cohésion, la solidarité, la fraternité et la coopération des deux peuples dans les moments difficiles ». Il faut également « mettre à contribution tout ce qui pourrait renforcer et préserver la communauté de notre destin ». Ce sont les termes du message de félicitations qu?a adressé le président algérien au roi du Maroc à l?occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de l?indépendance du royaume. Ce message intervient le jour même où Abdelaziz Bouteflika, Zine El Abidine Ben Ali et Mouammar Kadhafi se sont réunis à trois en marge du Sommet mondial sur la société de l?information (SMSI) de Tunis. Selon l?agence de presse tunisienne TAP, les trois présidents ont abordé « les moyens de renforcer les liens de coopération et de solidarité entre les pays maghrébins ». Cette rencontre s?est tenue sans le chef d?Etat mauritanien, le colonel Ely Ould Mohamed Vall, présent pourtant à ce sommet. Bien évidemment, Mohammed VI était absent au SMSI. A défaut de se rencontrer tous les cinq dans un véritable sommet, les dirigeants de l?Union du Maghreb arabe (UMA) s?adonnent à ce genre de contacts. Depuis 1994, aucun sommet de l?UMA n?a pu se tenir. Deux tentatives pour le faire n?ont pu aboutir à Alger et à Tripoli. Cependant, le leader libyen, qui préside actuellement cette organisation, a bel et bien reçu le dirigeant mauritanien. Ceci lorsqu?on sait que Nouakchott avait accusé, par le passé, Tripoli d?être derrière les tentatives de coup d?Etat contre le président déchu. Le colonel Ely Ould Mohamed Vall - dont le premier voyage dans un pays arabe était Tunis, la semaine dernière - avait évincé du pouvoir Maaouiya Ould Sid A?hmed Taya, le 3 août dernier, mais sans effusion de sang. De sources diplomatiques, on annonce que le chef d?Etat mauritanien est attendu au Maroc, le 21 novembre, pour une visite de deux jours, selon ce qu?a indiqué jeudi l?AFP. Toujours selon cette dernière, Kadhafi a boycotté le SMSI, se contentant de multiplier les rencontres avec les chefs d?Etat et délégations présentes à Tunis.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)