Algérie

Recensement économique : 1.020.058 entreprises recensées en Algérie

Recensement économique : 1.020.058 entreprises recensées en Algérie
ALGER- Le nombre d'entreprises recensées sur le territoire national a dépassé le million pour atteindre plus exactement 1.020.058 entités à décembre 2011, selon les résultats préliminaires du premier recensement économique (RE) effectué en Algérie l'année dernière.
Sur ce total, on dénombre 959.718 entités économiques (94%) et 60.340 entités administratives, selon ces résultats rendus publics par l'Office national des statistiques (ONS) sur son site internet.
Cette opération d'envergure pilotée par l'ONS de mars à décembre 2011, a révélé que le tissu économique national était dominé par les personnes physiques à 90,6% contre 9,4 % pour les personnes morales (entreprises) et qu'il reposait donc essentiellement sur des micro entités.
La capitale s'accapare de plus du tiers des entités morales réparties à travers le pays avec une part de 33,8 %, suivie de loin par les wilayas de Tizi-Ouzou (7,2%) et Bejaia (6,7%), relève l'enquête qui a ciblé tous les établissements économiques, hors agriculture, relevant des secteurs privé et public et qui a également concerné tous les établissements administratifs.
D'autre part, le nombre d'entités industrielles recensées est de 97.202, dont 23,4% opèrent dans les industries agroalimentaires, 22,7% la fabrication de produits métalliques et 10,5% dans l'habillement.
Pour ce qui est du secteur de la construction, les très petites entreprises (TPE) constituées essentiellement de métiers de plomberie, bâtiment et peinture ne disposent pas d'un local fixe et visible et sont donc difficiles à repérer sur le terrain.
En outre, sur les 959.718 entités économiques, 83,5% sont implantées dans le milieu urbain et 16,5% en milieu rural. En terme d'activité, 68% des industries extractives sont implantées dans le milieu rural, tandis que les industries manufacturières représentent 19%, selon les résultats préliminaires du recensement.
Par ailleurs, les activités immobilières et financières restent très faibles dans le milieu rural, représentant respectivement 1,8% et 3,5%. Lancé en mars 2011, le RE a pour principal objectif d'améliorer la gouvernance de l'économie au niveau national et au niveau local, par une prise de décisions plus pertinente, grâce une meilleure connaissance du tissu économique.
Il constitue, pour les pouvoirs publics, une occasion exceptionnelle d'être à l'écoute des préoccupations des entrepreneurs et d'Appréhender de manière objective les véritables contraintes et problèmes rencontrés par l'entreprise.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)