Algérie

RC Oran 1 - ASB Nedroma 0


Le Raed renoue avec la victoire Stade «Benahmed» arbitrage de MM. Sâadoun, Derbah et Belahcen. Avertissements : Bensalah 78’ (RCO) - Melouki 52’ (ASBN) But : Bensalah 50’ RCO : Benhamdoud, Bensaid (Begougue 44’), Boutrif, Benmoussa, Bendjehan, Bouachria, Master, Bouzide (Boumechra 72’), Bensalah, Boussouar, Benhadri (Aït Bouabdellah 85’). Remplaçants : Belabbès, Serrour, Belgarâa, Hakoum. Entraîneur : Nechniche ASBN : Boualam, Tekouk, Melouki, Seddouki, Mehiaoui, Nezar, Moussa, Benhadjela (Aiache 69’), Ben moussa, Belhadraoui, Bendjebour. Remplaçants : Mellouki 2, Affif, Bouchnak. Entraîneur : BenhamidaLe RCO renoue avec la victoire après une série de contre-performances. Une victoire qui lui permet de remonter au classement. Les locaux n’ont pas laissé filer l’opportunité devant un adversaire du bas de tableau, Nedroma qui s’enfonce après cette défaite. Un match d’un niveau tout juste moyen, où la précipitation a fait son effet surtout du côté des locaux qui avaient vraiment du mal à surpasser cette équipe venue jouer ses chances à fond. Les locaux affichèrent l’intention de scorer dès le début de la première mi-temps, chose qui aura eu un effet opposé puisque la précipitation a eu raison des gars de Nechniche qui imposèrent leur domination sur cette période mais de façon stérile puisque les tentatives échouaient devant le gardien adverse par Boussouar et BenDjehan, aux 12’ 15’ et 31’. Les visiteurs, procédant par contres, menaçants, à leur tour, à la 11’ et 23’, réussirent à équilibrer les débats par moment. Apparemment bien sermonnés par leur entraîneur, les locaux entrent, en deuxième période, avec de meilleures intentions. Le rythme s’est accéléré et la bataille faisait rage au milieu du terrain. Les locaux opéraient par les ailes, d’où est survenu le but de la délivrance de Bensalah à la 50’. Ce dernier bénéficiant d’un centre à ras de terre, devance le défenseur et met le cuir dans les filets. Les visiteurs ne tarderont pas à réagir, ce qui a a obligé le onze du RCO à revenir en arrière. Nedroma, à son tour, pouvait revenir au score à la 57’ et 68’. De leur côté, les camarades de Boussouar pouvaient «tuer» le match mais l’individualisme a pris le dessus sur les contre attaques comme fut le cas à la 63’, 77’. Le score restera inchangé jusqu’à la fin du match sifflée dans le fair-play.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)