Algérie

Raouraoua

Raouraoua
À la fin de son entrevue hier avec les responsables et acteurs du football à l'Ouest et au moment où il descendait de l'estrade pour rejoindre le restaurant et déjeuner, Liberté a abordé le président de la FAF pour en savoir davantage sur le profil du successeur de Christian Gourcuff. Mohamed Raouraoua s'est montré aussi peu loquace que rabrouant. "Je n'ai rien à dire sur Gourcuff. Je n'ai aucune déclaration à faire à ce sujet", nous lancera-t-il. Même à la question portant sur une éventuelle opportunité ratée par la FAF, faute d'un bon timing, de recruter à la barre technique de l'équipe nationale, Hervé Renard, installé depuis son départ de Lille aux commandes de la sélection marocaine, Raouraoua n'a pas répondu. Il a lancé, agacé, qu'il "n'était pas en conférence de presse" et qu'il "n'avait pas à répondre à ce propos".Au mutisme du patron fédéral se conjugue, révèle une source autorisée, "une mûre réflexion sur le dossier". "Raouraoua attend, en fait, la fin de l'Euro-2016 (10 juin-10 juillet) et d'éventuelles fins de mission de techniciens ciblés concernés par cet événement avant de trancher la question d'une manière définitive. Il attend de voir si un des sélectionneurs dont les noms figurent sur sa short-list sera libre, à cette échéance, avant de se décider. Entre-temps, la Copa America (du 3 au 26 juin) se serait également déroulée avec son possible lot d'entraîneurs disponibles. "La décision sera prise en ce sens", nous confie notre source.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)