Algérie

Ramadan 2012 : Les prix des produits alimentaires seront-ils contrôlés '

Ramadan 2012 : Les prix des produits alimentaires seront-ils contrôlés '
Le ministère du Commerce a, comme chaque année, mis en place un dispositif spécial pour approvisionner et contrôler le marché durant le mois de Ramadhan, marqué généralement par la spéculation et la hausse des prix des produits de large consommation, a-t-on appris samedi auprès de ce ministère via l'APS.
Ce responsable a assuré que les fruits et légumes seraient disponibles à "des prix acceptables" durant le mois de Ramadhan qui coïncide, de surcroît, avec l'été, saison de disponibilité de ces produits agricoles.
Concernant les produits d'épicerie tels que le sucre et l'huile, M. Chibani a affirmé que les stocks couvraient largement la demande attendue durant le mois de Ramadhan et le reste de l'année.
Pour la poudre de lait, les besoins mensuels sont évalués à 12.000 tonnes pour des réserves de 14.000 tonnes, sans compter la production du groupe Giplait qui s'élève à 75 millions de litres. "Toutes les laiteries ont eu leurs quotas de poudre de lait pour répondre à la demande durant ce mois sacré", a affirmé pour sa part, le directeur du développement et de la régulation des produits agricoles au ministère de l'Agriculture et du Développement rural, M. Youcef Redjam Khodja.
Comme chaque année, la production locale des viandes rouges sera quant à elle soutenue par des opérations d'importation et, pour la première fois, l'importation de viande ovine. Concernant la viande blanche, les prix ont déjà pris l'"ascenseur" à deux semaines du mois de Ramadhan. Cela est dû, selon M. Redjam, à des rétentions exercées par les producteurs dans le but d'engranger des bénéfices illicites lorsque la demande atteindra des pics durant les premiers jours de jeûne.
A quelques jours du 1er Ramadan, les hausses des prix hantent le consommateur ces jours-ci. Ces dispositions pourront-elles limiter ce phénomène que nous rencontrons chaque année '
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)