Algérie

Quinze jeunes l’emmenaient dans un champ à l’écart à Sidi Ben Adda

Une Becharie sauvée d’un viol collectif Le week-end dernier, une jeune fille, A.L. âgée de 19 ans, originaire de Bechar, a été sauvée de justesse par la gendarmerie d’Aïn Témouchent d’un viol collectif certain et lourd de conséquences. En cette nuit du 1er août, un groupe composé d’une quinzaine de jeunes de Sidi Ben Adda, menant une fille vers un champ à l’écart et abandonné a été surpris par une personne qui a vite compris le dessein des jeunes qu’elle a tenté de dissuader de commettre l’irréparable. Devant leur refus, l’homme a eu la sage initiative d’alerter par téléphone les services de la brigade de gendarmerie d’Aïn Témouchent. Arrivés promptement sur les lieux, les gendarmes ont pu donc sauver la jeune Becharie des griffes de ses «ravisseurs». Celle-là devait déclarer aux enquêteurs qu’elle avait été trompée par un jeune de Sidi Ben-Adda qui lui avait promis monts et merveilles en l’invitant à passer chez lui un agréable séjour touristique. Croyant ainsi à ses dires, elle s’est jetée dans la gueule du loup en se retrouvant abandonnée dans les rues de Sidi Ben Adda.   Sadj
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)