Algérie

Quatrième session de l’APW d’Oran


13 sites seront transformés en forêts récréatives Dans le cadre des projets de développement, dix zones à protéger (ZAP) ainsi que trois autres exploitations agricoles, intégrées dans le tissu urbain du groupement d’Oran, viennent d’être reprises officiellement pour utilité publique, conformément au décret 3/313 du 16 septembre 2003 portant affectation des terres agricoles qui ont fait l’objet d’études du POS et PDAU lors de cette deuxième journée qui a marqué la clôture des travaux de cette quatrième session ordinaire de l’APW. Une session qui a examiné plusieurs points à l’ordre du jour, notamment le secteur de la pêche, le commerce de détail et celui de l’université. Après la présentation du dossier relatif à la reprise des terres agricoles situées en périmètre urbain pour utilité publique, un débat particulièrement houleux a eu lieu à propos de la destination de certaines superficies et exploitations, à savoir le POS n°25 qui concerne un verger de 2 ha, le POS n°49 qui retient une oliveraie de 2 ha et du POS 51 qui touche un verger de 3 ha. Des périmètres agricoles qui vont rejoindre les forêts urbaines, selon une formule empruntée au wali, et ces mesures ont été approuvées par les membres de l’assemblée de cette session. Une destination qui conforte tous les membres de l’exécutif qui font de la préservation des espaces verts leur cheval de bataille. A plus forte raison que l’avancée du béton progresse à pas de géant, particulièrement avec cet ambitieux programme de développement qu’envisage la wilaya d’Oran durant ce quinquennat. Un programme d’appui à la relance qui va absorber selon des estimations près de 500 ha de terres nues, soit une superficie équivalente à 5 km2. Le directeur de l’Urbanisme et de la Construction de la wilaya d’Oran, M.Temmar qui a mis en avant les enjeux d’un tel programme, a été on ne peut plus clair concernant le bien-fondé de ces programmes d’utilité publique, comme les différents programmes sociaux, 20.000 logements sociaux de type LSP et 5000 promotionnels. Ces programmes engagent l’avenir de la ville d’Oran à l’exemple du pôle universitaire Belgaïd, le village olympique de Bir El djir, ainsi que les différents boulevards. Tous ces programmes disposent d’une fiche technique précise, à l’exemple du boulevard qui relie le rond point Emir Abdelkader (Bir El djir) au 4ème boulevard périphérique, celui d’El Yasmine qui passe de Mobilart- EPLf, en sus des boulevards déjà réalisés. Au total, une vingtaine de programmes de réalisation ont été approuvés hier par les membres de l’assemblée populaire de wilaya, et seront pris en charge par les aménageurs du site. Les terres seront consommées au fur et à mesure.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)