Algérie

Qatar Telecom détient 51% dans Wataniya


Les Qatariens prennent 9% du capital de Nedjma L?opérateur qatarien Qatar Telecom (Qtel) acquiert une part de 9% du capital de Wataniya Telecom Algérie (WTA), selon un communiqué, hier, de la direction générale de Wataniya à Alger. WTA, dont le nom commercial est Nedjma, faut-il le préciser, est une filiale de Wataniya Telecom. Cette opération intervient donc dans le cadre de l?officialisation du rachat, vendredi dernier, par Qtel de 51% de parts du groupe d?investissement koweïtien Kipco. La firme qatarienne dispose, désormais, du pouvoir décisionnel au sein du conseil d?administration puisqu?elle a désormais la majorité. Il en découlera logiquement d?autres effets sur l?ensemble des filiales réparties à travers le monde dont WTA. Ainsi, « la transaction inclut l?acquisition additionnelle de 9% du capital des filiales algériennes et irakiennes de Wataniya Telecom », note le communiqué. Au département des relations publiques de WTA qui a rendu publique cette information, aucun complément n?est disponible, notamment sur les projections de Qtel et sur son futur plan d?investissement. En effet, la gestion du dossier dépasse le cadre de la filiale algérienne, fait observer Ramdane Djazaïri, chargé de la communication de WTA. Il précise, néanmoins que « le groupe Kipco reste actionnaire majoritaire ». Les cadres de l?Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), pris dans un interminable conseil d?administration, n?ont pu nous éclairer sur les exigences de la réglementation algérienne sur la question du changement d?actionnaire au sein d?un opérateur détenteur d?une licence GSM. Dans une déclaration reprise par le communiqué de WTA, Cheikh Abdullah Ben Mohamed Ben Saud Al Thani, président de Qtel, affiche de grandes ambitions. « Cet accord est sans aucun doute le plus significatif dans la région et va totalement transformer le paysage des télécommunications mobiles. C?est également une étape critique dans notre objectif d?intégrer le rang des 20 premières compagnies mondiales de téléphonie mobile à l?horizon 2020. Les marchés que nous investissons nous sont culturellement familiers (...) », a-t-il affirmé. Il précisera aussi que la formalisation de cette transaction ouvrirait le chemin au « développement de notre plan d?affaires ». Les propos du premier responsable de Qtel expriment un choix stratégique. Pour Al Ayyar, PDG de Kipco, celle-ci « est fière d?avoir accompagné Wataniya depuis son lancement au Koweït jusqu?à maintenant : un fournisseur leader des services sans fil à travers le Moyen-Orient et l?Afrique du Nord ». « Nous sommes confiants, a-t-il ajouté, que Qtel, en tant qu?actionnaire principal, va permettre à Wataniya de poursuivre son développement et lui fournir tout le support nécessaire à son expansion, à sa croissance et au confortement de sa position de leader dans les services des télécommunications sans fil dans les marchés émergents. » Qtel, opérateur exclusif de téléphonie au Qatar, est détenu à hauteur de 55% par le gouvernement du Qatar. Ses opérations à l?international incluent des participations dans des entreprises de télécommunications sans fil à Oman, à Singapour et en Indonésie. Sur l?ensemble de ses marchés, Qtel totalise 1 491 708 abonnés à fin 2006. Avec un chiffre d?affaires de 1,47 milliard de dollars US en 2006 (+ 40%), le groupe Wataniya Telecom, comptant huit implantations à l?international, a dégagé un bénéfice net consolidé de 251,8 millions USD, soit une augmentation de 39% par rapport à 2005 (181,6 millions USD). Wataniya opère, pour rappel, au Koweït (marché domestique), en Arabie Saoudite, en Algérie, en Tunisie et aux Maldives. Le nombre de ses clients actifs a grimpé de 56% pour atteindre 9 992 461 contre 6 390 504 à fin 2005. Après des débuts difficiles, la filiale algérienne connaît un redressement de sa situation financière. Elle a enregistré durant le quatrième trimestre 2006 des recettes s?élevant à 79,1 millions USD, soit une croissance de 83% en comparaison avec la même période en 2005. Les pertes ont reculé pour se situer à 9,5 millions USD, alors qu?elles étaient de 15,5 millions USD une année auparavant pour la même période. Nedjma détiendrait plus de 3 millions de clients.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)