Algérie

Protection de l’environnement à Tizi Ouzou : Les pollueurs seront sanctionnés

Les huileries rejettent 19 200 t de margine durant la saison de récolte dans la wilaya de Tizi Ouzou. De ce fait, elles sont classées parmi les agents pollueurs dont les déchets sont encombrants et non dangereux.

Selon l’inspection de l’environnement, les huileries, dans leur majorité, ne se conforment pas aux normes, en matière de la protection de la nature. En effet, sur 410 huileries inspectées par les services de la wilaya, 275 ne sont pas dotées de bassins de décantation pour l’évacuation de la margine. C’est donc les rejets de ces unités qui polluent chaque hiver les cuvettes des oueds dans la région. Face à ce constat, établi par le directeur de l’environnement, la semaine dernière, le wali de Tizi Ouzou a recommandé plus de rigueur dans la protection de l’environnement et de la santé publique. « A partir de l’année prochaine, les huileries qui ne se dotent pas de bassins ne travailleront pas. Il faut les mettre en demeure officiellement et ester en justice les récidivistes ». En plus des huileries, les stations de lavage-graissage seront, elles aussi, soumises aux mêmes conditions, en les obligeant à réaliser des bassins de décantation. Six stations ont été déjà mises en demeure et deux autres fermées durant l’année 2006. Désormais, l’inspection de l’environnement de wilaya est appelée à changer sa politique en matière de lutte contre la pollution. « Le stade de la sensibilisation est dépassé, il faut plus de fermeté et faire appel à la force publique pour contraindre les gros pollueurs à se conformer aux normes », dira le wali aux responsables de ce secteur, en évoquant « les commerçants de la ville qui font sortir des tonnes d’ordures sur les trottoirs sans être inquiétés ». Globalement, la wilaya de Tizi Ouzou rejette 150 000 m3 par jour d’eaux usées et 1000 t/j de déchets solides urbains, tandis que 1800 t de déchets hospitaliers et 5000 t de déchets spéciaux sont collectés chaque année.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
vous m'avez adresser une correspondance me demandant de payer une taxe sur l'environnement pour 2007,alors que moi j'ai commencé en 2008 et j'ai radié 2ans plus tard voir la copie de radiation.j'ai déposé une demande d'annulation de ladite taxe auprés de votre service ,et j'ignore les suites données a ma requete néamoins j'ai pas reçu d'avis pour 2008 et 2009
si hadj mohand hamid - menuisier du bois et aluminum - iferhounene, Algérie

14/12/2010 - 9261

Commentaires