Algérie

Projets de BTPH


Des entreprises privées dénoncent leur exclusion L?Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA) dénonce, dans un communiqué rendu public, ce qu?elle considère comme un « manque de considération » envers les PME qui activent dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Elle affirme que beaucoup d?entreprises se trouvent aujourd?hui « exclues des grands projets » et ne bénéficient pas du même traitement réservé aux entreprises étrangères. « L?entreprise algérienne de taille des PME est en mesure de réaliser de milliers de logements en matériaux locaux sans l?aide d?aucune technologie étrangère, pour peu que les pouvoirs publics ouvrent les marchés en leur direction et révisent le code des marchés publics 02/250. » Tout en s?interrogeant sur les raisons pour lesquelles « les capacités de ces entreprises ne sont pas associées aux efforts de réalisation des programmes de construction », l?Association des entrepreneurs algériens appelle à ce que tout programme de relance du secteur de l?habitat et des infrastructures soit « élaboré et réalisé avec les bâtisseurs nationaux capables de relever le défis ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)