Algérie - Revue de Presse

Projet géant de Gassi Touil


Sonatrach, Repsol et Gas Natural signent le contrat Sonatrach et le consortium espagnol Repsol Ypf-Gas Natural ont signé hier, en début de soirée, le contrat pour le projet intégré gaz de Gassi Touil. Ce sont les PDG des trois compagnies qui ont procédé à la signature, Mohamed Meziane pour Sonatrach, Antoine Brufeau pour Repsol Ypf et Salvador Gabano pour Gas Natural. La cérémonie, qui s?est déroulée à Djenane El Mithaq, a vu la présence du ministre de l?Energie, Chakib Khelil, et de l?ambassadeur d?Espagne à Alger, Juan Lena. Gassi Touil, qui est considéré comme un projet unique dans son genre puisqu?il est intégré de l?amont à l?aval, devrait entrer en production en 2009 avec 6,5 milliards de mètres cubes de gaz, et cela permettrait une production de GNL de 4 millions de tonnes à partir de l?usine qui sera construite à Arzew. L?investissement se situe à près de 3 milliards de dollars. Toutefois, avec les découvertes probables qui seront faites, l?investissement peut être supérieur à 3 milliards de dollars. Il faut rappeler que le consortium espagnol a remporté le projet le 17 novembre dernier lors d?une ouverture publique des plis, devant BP, le consortium Total-Shell et le consortium ENI-Anadarko. Le contrat d?une durée de trente ans, avec une période de développement de 54 mois, est du type partage de production. Il prévoit le forage de 52 puits de développement, la reprise des 16 puits existants, la construction des installations pour le traitement de 22 millions de mètres cubes/jour de gaz brut, la construction de nouvelles capacités de transport de 6,5 milliards de mètres cubes/an de gaz/vente et la construction d?une nouvelle usine de liquéfaction d?une capacité de 4 millions de tonnes/an. Pour Sonatrach, ce projet renforce le partenariat algéro-espagnol et confirme l?intérêt des entreprises ibériques pour le domaine minier algérien. Il confirme aussi la position de l?Algérie comme un des premiers fournisseurs de gaz de l?Espagne. Ces dernières années, Sonatrach a vendu en moyenne 10 milliards de mètres cubes/an, dont près de 40% de GNL. Lors de la cérémonie de signature, le PDG de Sonatrach a indiqué : « C?est véritablement un bon contrat que nous signons ce soir. Le projet, qui a pour but de produire quatre millions de tonnes de GNL par an et qui s?inscrit dans notre stratégie de commercialisation du gaz, va en effet contribuer à l?atteinte de l?objectif d?exportation de 85 milliards de mètres cubes par an et davantage à l?horizon 2010. » Pour le PDG de Repsol, le projet de Gassi Touil est l?un des plus importants pour la compagnie qui est classée parmi les premières au monde. Le PDG de Gas Natural a indiqué que c?est la première fois que sa compagnie participe à un projet intégré. L?ambassadeur d?Espagne à Alger a relevé l?importance sur le plan politique de ce contrat qui va établir un véritable partenariat et faire avancer les deux pays dans la bonne direction. Le ministre de l?Energie, Chakib Khelil, a qualifié le contrat d?historique en estimant que le projet va renforcer les relations entre l?Algérie et l?Espagne qui sont déjà très fortes. Après Gassi Touil, Sonatrach compte lancer de nouveaux projets de ce type, selon son premier responsable, qui a cité « l?autre projet de développement intégré de gisements gaziers, celui de Tinhert avec lequel nous allons entrer sur le segment technologique avancé des gas to liquids ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)