Algérie

Prochain congrès des chauffeurs de taxi

Taxis jaunes en zone rouge La situation du transport par taxis est dans un état de complète anarchie, avec notamment une représentativité associative qui chahute la structuration syndicale et maintient un statu quo qui pénalise fortement l?intendance judicieuse de ce service public. La rareté des stations de taxis, l?allure ou l?attitude de certains chauffeurs, qui laisse à désirer, le manque d?entretien des véhicules, les prix pratiqués, le rapport délicat avec les pouvoirs publics, l?absence de plan de circulation à l?intérieur des agglomérations urbaines, les taxis de fraude, le diktat imposé par la limitation du nombre de taxis, ainsi que la rareté des licences attribuées aux moudjahidine, et bien d?autres choses encore, tout cela a poussé les membres de l?Union nationale des chauffeurs de taxi (l?UNACT) à prendre conscience et à réagir enfin en organisant une tournée de sensibilisation. L?UNACT est un syndicat autonome, dont la création remonte à 1993, mais qui depuis cette date, n?a connu de l?activité syndicale que la bataille rangée à laquelle se livraient jusque-là les responsables de cette structure. Aujourd?hui, revenus à de meilleurs sentiments, surtout que les délais impartis à leurs mandats respectifs sont consommés, ils enterrent la hache de guerre et acceptent de s?asseoir autour de la même table pour débattre des intérêts réels de cette corporation. La scission qui a annihilé toute activité syndicale, et délaissé donc, dans une situation anarchique tout le corps du métier de chauffeur de taxi, ne pouvait être dépassée qu?à condition, que son directoire soit géré collégialement, le temps de préparer un congrès réunificateur, qui doit se tenir à la fin avril, si la campagne de sensibilisation et d?explication menée à travers les wilayas du pays arrive à mobiliser suffisamment les troupes. La conférence de presse donnée ce jeudi au siège de l?UNACT de Constantine par les membres du bureau exécutif national a permis à MM. Ouahrani, Zernadji et Bencherif, représentants des bureaux, d?Oran, d?Alger et de Constantine, de livrer les grandes lignes de cette démarche commune, qui consacre dorénavant une réconciliation nationale et qui prend pour objet la modification des statuts du syndicat et la préparation de son congrès. La délégation de l?UNACT a été reçue par le directeur des transports de la wilaya. Cette rencontre a permis de discuter de la déliquescence de ce métier jadis tout à fait honorable. Des entretiens ont également réuni la délégation avec les responsables de la sûreté de wilaya. Une tournée au niveau de plusieurs stations de taxis de la ville a été effectuée pour donner l?occasion aux membres du bureau exécutif national d?expliquer aux chauffeurs de taxi présents sur les lieux le cadre des nouvelles missions que s?assigne désormais le syndicat. Il s?agit de réhabiliter plus que tout la profession et constituer une force de propositions et désigner un interlocuteur digne garant des revendications socioprofessionnelles des chauffeurs de taxi, préalable incontournable pour sortir le taxi jaune de la zone rouge.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)