Algérie

Près de 28 hectares de végétations ravagés par le feu Béjaïa

Près de 28 hectares de végétations ont été ravagés par le feu ces dernières 24 heures à Bejaia, dont 24 au niveau des espaces forestiers publics et 3,5 au sein de domaines privés, indique la Conservation locale des forêts.
Ces incendies qui ont affecté plusieurs massifs, ont touché avec plus d'acuité, la région d'Ighrem (85 km à l'ouest de Bejaia) où pas moins de 20 hectares de végétations diverses sont partis en fumée, parmi lesquels il est dénombré cinq hectares de cèdres, nouvellement plantés à la faveur d'une opération de reboisement, a-t-on précisé.
Cette nouvelle vague d'incendies porte les espaces brûlés depuis le début de l'été à plus de 421 hectares, affectant plusieurs espèces, notamment l'alfa (140 hectares) localisée dans la région de Boudjellil, la broussaille (137,8 hectares), les essences forestières (80,10 hectares) et le maquis (10,5 hectares). Tous ces incendies, inventoriés par l'administration des forêts, sont suivis au jour le jour par l'Agence spatiale algérienne (A.S.A), qui grâce à ses moyens de télédétection détermine, avec une grande exactitude, l'ampleur des feux et leurs dégâts, a-t-on précisé.
Pour cette saison, et afin d'en limiter l'impact, la direction des forêts "a mis sur la brèche" 10 brigades mobiles, appuyées par 12 postes de vigies ainsi que par toutes les entreprises, activant dans ses domaines.
Près de 28 hectares de végétations ont été ravagés par le feu ces dernières 24 heures à Bejaia, dont 24 au niveau des espaces forestiers publics et 3,5 au sein de domaines privés, indique la Conservation locale des forêts.
Ces incendies qui ont affecté plusieurs massifs, ont touché avec plus d'acuité, la région d'Ighrem (85 km à l'ouest de Bejaia) où pas moins de 20 hectares de végétations diverses sont partis en fumée, parmi lesquels il est dénombré cinq hectares de cèdres, nouvellement plantés à la faveur d'une opération de reboisement, a-t-on précisé.
Cette nouvelle vague d'incendies porte les espaces brûlés depuis le début de l'été à plus de 421 hectares, affectant plusieurs espèces, notamment l'alfa (140 hectares) localisée dans la région de Boudjellil, la broussaille (137,8 hectares), les essences forestières (80,10 hectares) et le maquis (10,5 hectares). Tous ces incendies, inventoriés par l'administration des forêts, sont suivis au jour le jour par l'Agence spatiale algérienne (A.S.A), qui grâce à ses moyens de télédétection détermine, avec une grande exactitude, l'ampleur des feux et leurs dégâts, a-t-on précisé.
Pour cette saison, et afin d'en limiter l'impact, la direction des forêts "a mis sur la brèche" 10 brigades mobiles, appuyées par 12 postes de vigies ainsi que par toutes les entreprises, activant dans ses domaines.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)