Algérie

Près de deux ans après la pose de la première pierre

Les travaux des hôtels Ibis, bientôt lancés Après un retard de près de deux ans, le projet de réalisation d’une série d’hôtels de gamme 03 étoiles portant le label Ibis, conclu dans le cadre d’une convention signée entre le groupe Mehri et la chaîne française Accor, entrera, enfin, en phase de concrétisation.En effet, après la pose de la première pierre de ce pro-jet qui a eu lieu, il y a plus d’une année, en présence des représentants de la chaîne Accor, le chantier de la réalisation du premier hôtel type Ibis, dont le site est mitoyen au siège de la direction de bâtiOr, était resté, pendant plus d’une année, à son état vierge. Cette situation avait amené plus d’un responsable à s’interroger sur le sort de ces projets et si la convention signée entre Mehri et le groupe Accor était toujours d’actualité, notamment, que les sites accordés par les services de la wilaya, en faveur de la réalisation de ces hôtels, présentent une très haute valeur foncière et attisent les convoitises de toutes parts. Ainsi, l’on croit savoir que les travaux de réalisation, de l’un des trois hôtels Ibis prévus à Oran, seront lancés dans les prochains jours. D’ailleurs, le maître de l’ouvrage procède depuis, quelque temps, au recrutement du personnel d’encadrement de ce projet. Il faut dire que les hôtels Ibis ne sont pas les seuls projets à être freiner dans la wilaya d’Oran, puisque l’essentiel des projets de réalisation d’établissements hôteliers et autres structures touristiques d’importance, totalisant une capacité d’accueils de quelque 3000 lits et pouvant créer jusqu’à 1500 d’emplois, n’ont pas encore démarré, indique t-on. Sans parler des projets de grands complexes devant être réalisés au niveau des zones d’expansion touristique. Il y a lieu de savoir que le secteur de l’hôtellerie, dans la wilaya d’Oran, dispose aujourd’hui, de tous les outils nécessaires pour se hisser au rang qui lui sied. Des outils à même de créer cette dynamique tant attendue avec comme toile de fond le développement de la qualité des produits, pour peu qu’ils soient en cohérence avec la chaîne du tourisme existante ou projetée. Une chaîne qui peut jouer un rôle de premier ordre en tant que locomotive et créer davantage de revenus et d’emplois, dans la wilaya d’Oran. Une wilaya qui dispose d’atouts considérables pour la promotion du tourisme d’excellence, notamment, le balnéaire et le tourisme d’affaires. Il faut dire, qu’en dépit des problèmes qui semblent freiner l’enthousiasme de quelques promoteurs, la capitale de l’Ouest reste l’un des pôles touristiques les plus prometteurs du pays. Un engouement, au demeurant palpable lorsqu’on apprend, que pas moins de 67 projets d’investissements touristiques, totalisant une capacité d’accueils de 6120 lits, sont officiellement inscrits. Des projets qui ne font que renforcer le parc hôtelier local estimé, aujourd’hui, à quelques 123 hôtels pour un total de 10814 lits. A souligner qu’outre les projets déjà lancés, la wilaya pourrait également voir la réalisation d’un complexe Hélios prévu dans l’extension de Douar Belgaïd, alors que la réception du grand complexe hôtelier de Sonatrach, dont la gestion sera confiée à Méridien, ne devrait pas dépasser la fin de 2009. Ce complexe, rappelons-le, devrait accueillir les travaux du grand rendez-vous mondial le GNL10. Amel S.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)