Algérie

Premier incident suite au relogement des Planteurs

Deux frères s’entretuent pour un bon de logement A l’annonce de l’affectation d’un seul logement à deux ou trois frères, les anciens du quartier des Planteurs ont prédit que les décideurs ont opté pour encore plus de déchirement familial. Ainsi, deux frères, tous deux mariés et pères de famille nombreuse, ont été affectés dans un seul logement un F3. Ils se sont entretués. L’un d’entre eux a fini par asséner à l’autre un coup de couteau, «une bouchia», au ventre. La victime est dans un état comateux et l’autre a été arrêté par la police. Le logement leur a porté malheur avant qu’ils n’y accèdent, se sont lamentés leurs voisins. D’autres incidents surviendront, probablement, car devoir partager un appartement avec deux à trois familles relève de la gageure. Les habitants des Planteurs, se trouvant dans cette situation, ont, encore une fois, expliqué que partager une grande maison ou un haouch avec ses frères mariés n’est pas pareil que de partager avec eux un appartement. «On invite ceux qui ont décidé cela pour nous de tenter l’expérience pendant une semaine et on verra s’ils supportent cela».   Hafida B.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)