Algérie

Pour mettre de l'ordre dans la corporation des entraîneurs: Des licences de différentes catégories seront exigées par la FAF

La FAF entame l'opération consistant à assainir la corporation des entraîneurs exerçant au sein du football de l'élite en exigeant à l'avenir des licences de catégories A, B et C. Pour ce faire, la Fédération a programmé des stages de recyclage et de formation pour les entraîneurs de 3e degré, c'est-à-dire ceux disposant d'un diplôme supérieur, et ce à compter du mois de juin de cette année. Ces stages se poursuivront la saison prochaine.

Il s'agit d'un programme appelé licence CAF, qui sera encadré par des techniciens et des experts, l'opération étant placée sous l'égide du département de la formation de la FAF que dirige Boualem Laâroum, entraîneur et enseignant à l'INFS/STS.

Les stages consacrés au recyclage des entraîneurs se dérouleront les mois de juin et septembre de cette année. Par la suite, la FAF organisera des cycles de formation pour l'obtention de licences de catégories C, B et A, explique-t-on encore à la Fédération.

Cette formation vise à améliorer le niveau des entraîneurs appelés à encadrer des jeunes footballeurs et des équipes seniors.

Ainsi, le programme de ces stages, qui seront sanctionnés par des examens écrits, comporteront plusieurs modules comme la méthodologie de l'entraînement, le contrôle médico-sportif, la gestion et la réglementation, les sciences humaines appliquées au footballeur ainsi que les sciences biologiques du footballeur. C'est dire que la FAF a décidé de mettre de l'ordre au sein de cette corporation, qui a vu les meilleurs techniciens algériens partir à l'étranger, cédant la place à certains entraîneurs qui ont terni l'image de la profession, indique-t-on à la FAF. Ce cycle de formation et de régularisation des connaissances permettra aussi de doter les entraîneurs d'une licence dûment délivrée par la FAF, en prévision de la professionnalisation des clubs algériens en 2011-2012.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)