Algérie

Pour avoir touché un pot-de-vin de 28,8 millions


Le directeur régional de Sonelgaz de Tipaza condamné à 4 ans de prison Présenté avant-hier au tribunal d’Es-Seddika, B.Y., directeur régional de la Sonelgaz de Tipaza, convaincu d’avoir touché un pot-de-vin de 28,8 millions de centimes et d’abus d’influence, a été condamné à 4 années de prison ferme. Au cours de son réquisitoire, le ministère public avait réclamé 7 années de prison ferme contre le mis en cause. Pour rappel, cette affaire remonte au 2 janvier passé, date à laquelle les gendarmes d’Oran avaient interpellé l’intéressé et découvert sur lui 28,8 millions de centimes que sa victime, identifiée sous les initiales B.A., -absent avant-hier à l’audience-, venait de lui remettre comme convenu. B.A. est un entrepreneur qui avait en charge des chantiers pour le compte de la Sonelgaz dans la wilaya de Tipaza. Lors de son audition, le plaignant avait déclaré que pour la levée du gel imposé à ses factures, le paiement de la somme d’un milliard que lui devait la société et l’approbation de ses projets, le directeur régional de la Sonelgaz de Tipaza avait exigé de lui le versement d’un pot-de-vin de 60 millions de centimes. Au box des accusés, le mis en cause a réfuté ces accusations et soutenu que le plaignant lui avait téléphoné par trois fois pour lui faire don de ladite somme à l’occasion du succès de son fils -celui du directeur régional- à l’examen du baccalauréat et que l’argent était destiné à lui payer un ordinateur portable. Au cours des débats, la défense de l’accusé s’est interrogée sur les raisons pour lesquelles la ville d’Oran avait été choisie alors que l’argent pouvait être remis à son client à Tipaza même. Elle a de même estimé que cela avait été décidé pour piéger son client qui avait exercé à Oran avant de demander son acquittement. 10 témoins, entrepreneurs et agents de la Sonelgaz ont assisté à l’audience à laquelle le plaignant a brillé par son absence.   B. Leïla
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)