Algérie

Point de presse à la direction de la Culture d’Oran


Bilan des activités 2006 et programme culturel pour 2007 La direction de la Culture de la wilaya d’Oran a décidé d’inaugurer de nouvelles mœurs de travail en initiant, dans un «souci de transparence», périodiquement des rencontres pour rendre compte de ses activités. C’est dans cette optique que s’inscrit le point de presse organisé, hier matin, au siège de la direction de la Culture d’Oran, en présence de responsables d’institutions culturelles de la ville, notamment ceux de la cinémathèque et la maison de la culture Zeddour Brahim. Le bilan des activités de l’exercice écoulé, le point sur les opérations de restauration ou de rénovation engagées sur différents sites historiques ou institutions relevant de son autorité ainsi que la participation de la wilaya d’Oran à la grande manifestation ‘Alger, capitale de la culture arabe’, ont constitué le menu de cette rencontre avec les représentants de la presse locale. Dans son intervention, Mme Rabéa Moussaoui, directrice de la Culture, devait faire un bref rappel de la «situation difficile» qui prévalait à sa nomination, le 16 mai dernier, à la tête de l’institution. Des difficultés, dira-t-elle, qui seront surmontées grâce à la volonté et la collaboration des responsables des structures dépendant hiérarchiquement ou fonctionnellement de son autorité. Et de faire le bilan exhaustif des activités culturelles qu’elle qualifiera de satisfaisant. Toutes les infrastructures culturelles, en l’occurrence le Théâtre AEK Alloula, la cinémathèque, l’école des Beaux-Arts, le musée Zabana ou l’IRFM, se sont illustrées par d’importantes manifestations entrant dans le cadre de leurs activités courantes ou circonstancielles à l’occasion de célébration d’événements nationaux. Des événements culturels d’exception ont également marqué l’exercice écoulé. Mme Moussaoui citera le passage à Oran du Ballet National, après une absence de plus de vingt ans, la tournée de la formation féminine de jazz de la République Sud Africaine, le concert de l’Orchestre Symphonique National et tout dernièrement le programme d’activités initié par l’association Mouhidia, dans le cadre du 5e colloque sur la ville de Nedroma. Toutes ces activités, ainsi qu’un point de conjoncture sur le patrimoine d’Oran, ont fait l’objet de deux rapports adressés au ministère de tutelle et à la wilaya d’Oran. Le deuxième volet inscrit à l’ordre du jour a consisté en un point de situation sur la restauration des sites historiques et des infrastructures culturelles de la ville. La directrice de la Culture donnera des précisions sur les taux de réalisation des travaux des projets en cours tels que le Conservatoire Ahmed Wahbi, le fort de Santa Cruz, le musée Zabana, ou les projets en instance de lancement (Mosquée Imam Houari ou Palais du Bey). L’intervenante émettra quelques réserves sur la réception définitive de l’opération de rénovation de la cinémathèque, dont la réouverture a été décidée en janvier 2006. Elle évoquera certaines imperfections dans l’étanchéité dues à la présence sur le toit de lourds appareillages de l’ancien système de climatisation et l’absence de portes coupe-feu qui ont été réalisées récemment grâce à une aide de la wilaya. Par ailleurs, on apprendra que la direction de la Culture de la wilaya d’Oran vient de bénéficier d’une enveloppe budgétaire du ministère de tutelle et de la wilaya pour le lifting de son siège et de la Maison de la culture Zeddour Brahim, et va bientôt s’enrichir d’une nouvelle infrastructure en plein centre-ville avec l’acquisition des anciennes Galeries algériennes de la rue Larbi Ben M’hidi. Le processus de transfert de patrimoine est en bonne voie. Le programme culturel pour l’année 2007 sera évidemment dominé par les préparatifs de la manifestation ‘Alger, capitale de la culture arabe’ où la wilaya d’Oran compte intervenir avec un programme à la hauteur de l’événement et dont la teneur n’a pas encore été communiquée. La directrice de la Culture rappellera les grandes lignes de cet événement culturel unique depuis l’indépendance du pays et insistera beaucoup sur la qualité et la rigueur qui doivent guider les travaux de la commission de sélection de wilaya qu’elle aura à présider. D’autres opérations sont inscrites dans l’agenda de la direction de la Culture pour 2007, notamment le recensement de toutes les infrastructures culturelles dans toutes les communes de la wilaya, en vue de les redynamiser et la réalisation de quatre bibliothèques à Bir El-Djir, Hassi Bounif, Sidi Ben Okba et Sidi El-Bachir.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)