Algérie - Météo, Climatologie et phénomènes naturels

Planète - Réchauffement climatique: Ces photos virales d’un glacier à un siècle d’intervalle sont «l’illustration parfaite du recul des glaciers»

Planète - Réchauffement climatique: Ces photos virales d’un glacier à un siècle d’intervalle sont «l’illustration parfaite du recul des glaciers»


FAKE OFF: Ces deux images, prises en 1918 et 2002 – et non en 1960 et 2020 comme indiqué sur les réseaux sociaux –, montrent la fonte du glacier Blomstrandbreen, en Norvège

. Deux photos photos très partagées sur les réseaux sociaux prétendent montrer le recul d'un glacier au cours des dernières décennies.

. Si les dates mentionnées sur la publication sont erronées, les deux clichés, pris en Norvège, sont «l’illustration parfaite du recul des glaciers», explique à 20 Minutes Denis Mercier, professeur en géographie physique à la Sorbonne.

Des images spectaculaires, témoins du recul des glaciers sur notre planète. Une photo en noir en blanc montrant un homme en barque devant un glacier est régulièrement partagée sur les réseaux sociaux, comparée à une photo en couleur, montrant le même glacier en recul.

Le lieu où est pris la photo n'est pas indiqué. Les images auraient été prises en 1960 et 2020, mais ces dates sont fausses.

La photo en noir et blanc n'a pas cinquante ans. Elle est bien plus ancienne: elle date de 1918. Elle provient des collections de l'Institut polaire norvégien. La seconde photo, en couleur, a été prise en 2002 par le photographe suédois Christian Åslund, dans le cadre d'une campagne de Greenpeace qui visait à sensibiliser sur le recul des glaciers.

Les deux clichés montrent le glacier Blomstrandbreen, situé dans l'archipel norvégien du Svalbard, à l'est du Groenland et au nord de la Norvège. Ils sont «l'illustration parfaite du recul des glaciers liés au réchauffement climatique que l'on observe dans l'Arctique depuis la fin du 19e siècle, début 20ème siècle», résume auprès de 20 Minutes Denis Mercier, un scientifique qui se rend dans la région depuis 1993.

- La température y a augmenté de trois degrés en un siècle

Le recul de ce glacier est au moins d'un kilomètre et demi, rappelle le professeur en géographie physique à Sorbonne Université. S'il est aussi visible, c'est aussi parce que «le Blomstrandbreen est un glacier à front marin, comme on le voit sur la première photo, la plus ancienne. Vous avez une falaise de glace qui se termine dans la mer, dans les eaux du fjord, et la falaise fait 40 à 50 m de hauteur. Le personnage sur son bateau est encore loin du front au moment où la photographie a été prise.»

Avec le Kronebreen, un autre glacier situé au fond du fjord, le Blomstrandbreen fait «partie des glaciers au Svalbard qui reculent le plus vite . Cette région «se réchauffe deux à trois fois plus vite que la moyenne que l'on observe à l'échelle mondiale». La température y a augmenté de trois degrés en un siècle.

Autre conséquence de ce réchauffement, la disparition de la banquise en hiver autour de ces glaciers, rappelle Denis Mercier.

Qu'est-ce qui cause ce réchauffement? Le chercheur pointe deux phénomènes: «La sortie du petit âge glaciaire», dont la fin remonte au milieu du XIXe siècle, et «l'effet de serre additionnel lié au réchauffement d'origine anthropique, notamment l'utilisation des énergies fossiles et la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère».

Les quelque 220.000 glaciers de la planète ont perdu 4 % de leur masse en vingt ans, selon une étude parue en avril dans la revue Nature.



Photo: Ces deux images, prises en 1918 et 2002, montrent le recul du glacier Blomstrandbreen, situé à l'est du Groenland. — Greenpeace International/Sipa Norsk Polarinstiutt. Montage 20 Minutes

Voir l'article dans son intégralité avec plus de données: https://www.20minutes.fr/planete/3088055-20210721-rechauffement-climatique-photos-virales-glacier-siecle-intervalle-illustration-parfaite-recul-glaciers

Mathilde Cousin
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)