Algérie - Revue de Presse

1550 personnes en détresse respiratoire



Selon le docteur Boukhalfa, membre de la cellule de crise et sous-directeur de l?information à la cellule de communication au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, 1550 personnes ont été admises depuis le 27 janvier jusqu?au 4 février en détresse respiratoire pour toutes infections liées à l?appareil respiratoire. Ces centaines de personnes ont été prises en charge à travers les 20 wilayas touchées par les intempéries et le froid. Le nombre le plus important a été enregistré à Guelma avec 222 cas de détresse respiratoire, suivie de Sétif avec 221 cas, Boumerdès 165 cas et enfin Tizi Ouzou avec 121 cas. Le dispositif mis en place par le chef du gouvernement a permis aux services concernés d?agir par anticipation et de répondre à tous les besoins. Des équipes mobiles se sont déplacées dans les zones les plus enclavées pour apporter des soins à des personnes touchées par cette vague de froid. D?autres pathologies ou traumatismes ont été également enregistrés et pris en charge par des équipes mises en place. Selon notre interlocuteur, la cellule de crise a enregistré lors de ce dernier bulletin, 582 cas d?intoxication due aux émanation du monoxyde de carbone. La wilaya de Bouira figure en tête. Par ailleurs, 192 personnes ont été admises pour hypothermie dont des enfants et des personnes âgées. A noter que 28 personnes ont trouvé la mort durant cette période dans les accidents de la circulation, par asphyxie ou par électrocution (4 personnes).


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)