Algérie

Pèlerinage : premier départ à l’aéroport Mohamed Boudiaf



Le premier départ des pèlerins constantinois vers les lieux saints de l’Islam aura lieu aujourd’hui. Les futurs pèlerins ont été invités à se rendre à l’aéroport Mohamed Boudiaf à cinq heures.

Cette année, le nombre de hadjs est plus important, selon des responsables d’agences de voyages associés à cette opération. Nombre de Constantinois disposant des moyens financiers n’ont pas eu cette chance faute de places d’avions disponibles. Près de 1.000 personnes, originaires des régions de l’Est, apprend-on de sources proches de la direction régionale d’Air Algérie, n’ont pas encore trouvé une place pour embarquer vers les lieux saints à partir de l’aéroport de Constantine et de Batna qui comptabilisent quand même pas moins de 22 vols pour cette campagne Hadj 2006. Les concernés ayant accompli toutes les formalités nécessaires à leur voyage n’ont pas encore le billet spécifiant le vol et la date de départ. Cependant, au niveau de la direction d’Air Algérie de Constantine, on tient à rassurer à ce propos. On saura d’abord que ce genre de situation reste somme toute normal pour toute campagne de Hadj. Ceci pour nous affirmer que tout citoyen qui possède un passeport spécial Hadj est assuré d’embarquer vers les lieux saints. La compagnie aérienne nationale prévoit ce qu’on appelle une « opération de ramassage ». Cette opération se déroule généralement le dernier jour du cycle de départ. Autrement dit le 26 décembre prochain.

Cette opération qui ne concerne pas seulement la région de l’Est mais toutes les régions du pays, se déroulera Alger à partir de l’aéroport Houari Boumediène. Des vols assurés par des avions gros porteurs sont programmés en fonction du nombre de personnes n’ayant pas encore rejoint l’Arabie Saoudite.

Ce seront donc onze vols au départ de Constantine et six au départ de Batna qui sont prévus sur une période qui s’étale du neuf au vingt-trois décembre. Selon nos interlocuteurs à Air Algérie, « tout est paré au niveau de l’aéroport Mohamed Boudiaf pour que la prise en charge, l’orientation et les contrôles de police et de douane, soient rendus aussi faciles et rapides que possible. Des locaux spéciaux sont en place pour faciliter toutes ces opérations qui doivent en principe, se dérouler normalement ».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)