Algérie - Revue de Presse

Pêche

Une écloserie de poissons d?eau douce à Marhoum La direction de la Pêche et des Ressources Halieutiques s?apprête à lancer un important projet de réalisation d?une écloserie régionale dans la commune agropastorale de Marhoum, à l?extrême sud-est du chef-lieu de wilaya. Le futur établissement public, dont le coût d?investissement avoisine 4,5 milliards de centimes, servira, dans une première phase, à l?expérimentation de nouvelles espèces de poissons d?eau douce. Selon M. Louahla, chef de service de l?aquaculture et de la pêche continentale, la future écloserie sera réalisée sur un terrain d?assiette de 10 hectares et sera destinée à la reproduction artificielle de géniteurs et d?alevins de diverses espèces de poissons d?eau douce, tels que le Tilapia, la Carpe, l?Esturgeon et le Black bath. Le projet, dont l?étude technique de faisabilité vient d?être achevée par un bureau d?experts hongrois (Innoflex), aura une capacité de production annuelle de 15 millions d?alevins, dit-il. Désenclavement L?ouvrage qui, selon lui, permettra la création d?une quarantaine d?emplois, sera doté de diverses installations, parmi lesquelles figurent notamment une salle d?élevage larvaire, une salle de maturation, des chambres froides ainsi qu?un laboratoire pour l?analyse et l?observation des différents cycles biologiques de développement des alevins. S?intégrant dans une perspective de renforcement de la pêche continentale, l?écloserie régionale permettra de « diversifier la production halieutique et contribuera à la création de nouvelles ressources exploitables par le biais de plans d?eau, de bassins d?accumulation, de barrages et autres sites favorables au développement de l?aquaculture », estime M. Louahla. Le projet dont les délais de réalisation ont été fixés à 10 mois, contribuera en outre au désenclavement de la commune de Marhoum et favorisera l?intégration de la production halieutique dans l?économie locale. « La propulsion de la consommation du poisson par la population locale avec une nouvelle source de protéines produites localement et à prix abordable, est l?une des priorités du ministère de la Pêche », affirment les responsables de la direction de la Pêche de Sidi Bel Abbès.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)