Algérie - Revue de Presse

Patrimoine



201 sites historiques à restaurer A travers les 57 communes de la wilaya d?Alger, 201 sites historiques ont été recensés en vue de leur restauration. Cette opération a été menée par un groupe d?architectes et d?archéologues dépendant de la direction de la culture de la wilaya d?Alger (DCWA), en étroite collaboration avec les responsables des circonscriptions administratives. « Les travaux seront engagés avec le concours du ministère de la Culture et la wilaya. », c?est ce que nous a appris Farid Fettouche, chef de service du patrimoine culturel auprès de la DCWA. Il s?agit de monuments appartenant à 3 époques différentes dont la majorité ottomane : palais Rahat El Bey (Bologhine), djenane Ksar Raïs Hamidou (El Biar), etc. Mais aussi de l?antiquité : site de Mhelma Les prairies de Sidi Bennour ; et de la Préhistoire : les dolmens de Beni Messous, le monument funéraire de Cap Caxine, pour ne citer que ceux-là. « Le programme établi par la wilaya a pour objectif la prise en charge de 3 trois sites par an. Avant l?entame des travaux, la commission des biens culturels s?occupera d?établir en premier lieu le dossier de leur classification », renchérit notre vis-à-vis. Pour cette année, sont concernés Djenane Lakhdar (El Madania), la villa du Traité (El Biar) et le Fort de Bordj El Kiffan. « Les appels d?offres concernant les bureaux d?étude sont lancés, viendra ensuite la phase de démarrage des opérations de réhabilitation et de confortement des bâtisses », ajoute M. Fettouche. Notre interlocuteur n?omet pas de souligner l?importance de confier ces travaux à des spécialistes dans la réfection des monuments historiques et autres sites parcimonieux, conformément aux normes scientifiques et techniques requises, tout en respectant bien sûr le cachet architectural initial. « De nombreuses entreprises ont fait leurs preuves dans ce domaine, notamment l?Atelier 3 D, le bureau d?étude Gaur, Ecotra de Bab El Oued, Ecoteh, Sorem, etc. » Par ailleurs, le ministère de la Culture a consacré une enveloppe financière pour la reprise du chantier de réhabilitation de la citadelle d?Alger (Palais du Dey) se basant sur la réactualisation de l?étude menée par le bureau d?étude polonais (PKZ) qui avait entrepris ce projet en 1997. Concernant les palais appartenant à des héritiers ou particuliers. Palais Zamantzali (Raïs Hamidou), Dar Badra (Oued Koriche), etc. et toujours selon notre source, les propriétaires désireux de restaurer leur bien pourront après le passage de la commission nationale de classification, bénéficier de l?aide octroyée par l?Etat, de l?ordre de 50% de la somme globale établie à cet effet et ce conformément à la loi 98/4. L?opération de confortement de 192 vieilles bâtisses à La Casbah d?Alger commencée depuis peu bat son plein. En outre la mosquée de Sidi Ramdane, le mausolée de Sidi Abderrahmane, le palais de Mustapha Pacha, Dar El Qadi et Dar El Hamra seront livrés incessamment d?ici à la fin du mois en cours, a-t-on su au niveau de la cellule de l?urbanisme de La Casbah. Notre patrimoine qui recèle des trésors inestimables aussi bien sur les plans architectural, historique et culturel et qui fait partie de la mémoire collective de tous les Algériens, bénéficie sans conteste d?une attention toute particulière de la part des responsables du secteur. Initiative fort louable qui vise avant tout à lui redonner la place qui lui sied.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)