Algérie

Pas de liquidités à la Poste de Aïn El Hammam


Dès l’entrée dans ce bureau postal, l’attention est vite attirée par un écriteau, mis en évidence, soulignant que le «retrait est limité à cinq mille dinars», pendant que souvent aussi l’on avise les détenteurs de CCP (comptes courants postaux) qu’il n’y a plus d’argent en caisse. Aux limitations de retraits à 5.000 DA par personne succède souvent une rupture totale d’argent s’étalant jusqu’à trois jours successifs. Jeudi dernier, bien que l’argent soit disponible, c’était au tour des machines de refuser de fonctionner au motif de panne de connexion. Cette perturbation, qui dure voilà plus de quinze jours, inquiète au plus haut point les usagers en quête d’argent en cette veille des fêtes de l’Aïd El Adha pointant à l’horizon avec tous les besoins en dépenses qu’elle nécessite. Que se passera-t-il maintenant sachant que les titulaires de CCP attendent la moindre occasion pour racler les fonds de leurs comptes', se demande-t-on. Les bousculades habituelles risquent à chaque moment de dégénérer.
La réflexion d’un client est à ce titre très significative : «C’est mon argent. Je n’ai pas à m’embarrasser des problèmes de la Poste. J’ai un compte et j’entends disposer de mon argent, au moment où j’en ai besoin».

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)