Algérie - Revue de Presse

Parachèvement du système de dépollution industrielle

L’intervention consiste en l’installation de filtres à manches au niveau du second four, le premier étant déjà équipé de ce moyen de dépollution depuis avril dernier. Le nouveau système anti-pollution est considéré comme le plus important ayant vu le jour dans l’industrie du ciment, du moins dans certaines cimenteries, à l’image de celle de Chlef. Son introduction a permis, selon les gestionnaires de l’ECDE, de réduire sensiblement le taux d’émission de poussières dans l’atmosphère en le ramenant à un niveau largement inférieur à la norme algérienne. Venu spécialement pour s’enquérir de l’état d’avancement de ce dispositif, le ministre de l’Aménagement du territoire et de l’environnement a qualifié cette opération «d’avancée pour l’environnement», soulignant au passage les efforts qui ont été consentis dans ce sens par le groupe des industries des ciments ainsi que les responsables de l’entreprise des ciments et dérivés de Chlef. Pour en revenir à l’installation du système de dépollution, il faut savoir que l’entreprise en charge des travaux est déjà sur place. Elle procède au montage des nouveaux équipements sur le sol avant d’entamer le remplacement des anciennes installations techniques ainsi que les électro filtres. Selon des sources proches du projet, l’intervention en question ne durera au maximum que 30 jours. Pendant ce temps, la cimenterie observera un arrêt partiel qui n’affectera en rien la production, à en croire les mêmes sources. Rappelons que l’usine produit journellement 8 000 t, dont le gros est réservé aux entreprises de réalisation ayant des marchés publics en cours ou en voie de réalisation.                                  
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)