Algérie

Paix et sécurité en Afrique

Bouteflika déplore l?insuffisance des moyens Le président Bouteflika invite les partenaires européens de l?Afrique à fournir l?aide dont a besoin le continent afin de réaliser la paix et la sécurité. Ces deux facteurs, a-t-il expliqué, sont extrêmement importants pour le développement du continent noir. Dans un discours prononcé à l?occasion du sommet Afrique-Union européenne (UE) qui s?est ouvert hier à Lisbonne (Portugal), le chef de l?Etat a affirmé que « la sécurité et la paix occupent une place stratégique dans le partenariat que l?Afrique et l?UE s?emploient à développer. La sécurité et la paix conditionnent notre développement et favorisent notre démarche vers la bonne gouvernance », a-t-il déclaré. L?Afrique, a-t-il relevé, a montré sa détermination à prendre en charge directement, et par ses propres moyens, le règlement des conflits sur le continent, tout en s?appuyant sur l?aide que peuvent lui fournir dans ce domaine ses partenaires, en particulier les Européens. Mettant en relief « l?autorité acquise » par le Conseil de paix et de sécurité de l?Union africaine, il a fait remarquer que ce Conseil joue un rôle de premier plan, et constitue, de ce fait, un facteur positif lui permettant de montrer une efficacité de plus en plus grande dans l?exercice des responsabilités qui lui sont confiées. « Nous sommes ainsi parvenus à dégager une approche partagée visant à appréhender de façon globale les questions de la paix et de la sécurité et à les inscrire dans un cadre fondé sur le dialogue, la concertation et la solidarité », soutient-il, précisant que cette convergence se traduit dans la volonté commune des deux parties de « promouvoir des approches intégrées en matière de sécurité ». Indiquant que l?architecture continentale de paix et de sécurité sera enrichie dans les tout prochains jours par l?installation d?un groupe de sages, dont l?autorité pourra faciliter la tâche du Conseil auprès des gouvernements impliqués dans des conflits, Abdelaziz Bouteflika déplore l?insuffisance des moyens dont souffre l?Afrique. D?où, a-t-il ajouté, la nécessité d?un appui matériel et quelquefois humain de la part des partenaires de l?Afrique. M. Bouteflika souhaite, dans ce sens, que des financements supplémentaires soient accordés au continent par l?UE. Appelant à plus de coopération pour la résolution de tous les conflits qui durent encore sur le continent, l?orateur dira que la conjonction des efforts dans le domaine de la lutte antiterroriste et la criminalité mérite d?être enrichie et élargie.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)