Algérie

Ouyahia tranquillise à nouveau concernant la santé de Bouteflika


« Les pouvoirs publics n?ont rien à cacher » Le chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, a tenu une nouvelle fois, hier, à rassurer concernant l?état de santé du président Bouteflika, hospitalisé depuis samedi dernier à l?hôpital parisien de Val-de-Grâce. Dans une déclaration faite aux trois chaînes de la Radio nationale, reprise par l?APS, le chef de l?Exécutif a précisé que le président de la République « est (...) en train de passer quelques jours de convalescence tout à fait normale ». « Je peux confirmer ce que j?ai déjà dit jeudi dernier, c?est-à-dire que l?état de santé de Son Excellence le président de la République est en amélioration constante et que sa santé est loin d?être source d?une quelconque inquiétude et enfin que, après avoir subi le problème médical lié à des troubles gastriques, le chef de l?Etat est en train de passer quelques jours de convalescence tout à fait normale », a déclaré le chef de l?Exécutif. M. Ouyahia a ajouté que ses propos se fondent sur des informations recueillies le même jour auprès des médecins algériens à Paris. Le chef du gouvernement a saisi par ailleurs l?« occasion pour tranquilliser l?opinion nationale en affirmant le plus solennellement que les pouvoirs publics n?ont aucune raison de cacher quoi que ce soit sur la santé du président de la République et, grâce à Dieu, le Président va bien ». Ahmed Ouyahia a tenu en outre à « adresser, au nom du président de la République, au nom du gouvernement et en mon (son, ndlr) nom propre, les plus sincères remerciements à tous nos compatriotes pour l?affection et le suivi manifestés lors de ces dernières journées suite au transfert médical de M. le président de la République en France, à la suite d?un problème mineur qui, grâce à Dieu, ne pose aucune source d?inquiétude ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)