Algérie

Ouyahia dénonce le statu quo


Ouyahia, qui était hier à Bouira dont il saluait l?esprit et l?âme révolutionnaires, s?inclinait devant les martyrs d?hier et d?aujourd?hui. Considérant que la situation n?a guère changé pour la wilaya de Bouira depuis qu?elle était rattachée par le côté est à Tizi Ouzou et par le côté ouest à Médéa (l?une et l?autre wilayas accaparant tous les projets dont Bouira bénéficiait), le SG du RND a soulevé le problème de la centralisation qui empêche la concrétisation des objectifs fixés au plan économique et social. « Le problème n?est pas dans les projets, mais dans leur réalisation », arguait-il. Le problème est dans la création de richesses et de postes d?emploi afin de détourner les jeunes chômeurs de la tentation exercée sur eux par les recruteurs de maquis, fait-il encore remarquer. Revenant sur la crise que traverse le pays, le chef du RND dira : « Il faut penser dès maintenant à l?après-pétrole pour des solutions durables ». Le patron du RND a exhorté ensuite la vocation agricole, la vocation touristique et l?initiative privée, « car l?Etat ne peut plus se charger de créer des entreprises » dans une wilaya qui regorge de potentialités justement agricoles et touristiques. Ouyahia a enfin appelé à élire des candidats sûrs qui, une fois élus, ne tourneront pas le dos au citoyen. Par ailleurs, le patron du RND s?attaque aux partisans de l?abstention. Il axe son discours sur la bonne gouvernance. « Tous les citoyens devront accomplir leur devoir pour renforcer la démocratie par le choix de leurs représentants au sein des APC et APW, un choix qui devra porter sur des gens intègres, compétents et de surcroît ayant un ancrage populaire », dira-t-il. Dans le même contexte, Ouyahia plaide pour l?amendement des nouveaux codes de la wilaya et de la commune. Parmi les propositions élaborées par son parti, il évoque la dissolution automatique des assemblées défaillantes et la poursuite des élus coupables de détournement de deniers publics. « Un élu qui détourne l?argent public est doublement coupable, il trahit non seulement l?Etat mais aussi le peuple qui lui a donné sa confiance », devait-il ajouter tout en insistant sur le renforcement des mécanismes de contrôle des transactions et marchés publics. Il a également parlé de l?embellie financière et de la nécessité de son exploitation d?une manière rationnelle, tout en réitérant le soutien de son parti au programme présidentiel, notamment la réconciliation nationale qui, selon lui, a été pour beaucoup dans l?amélioration de la situation sécuritaire.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)