Algérie - Revue de Presse

Oum El Bouaghi



Un programme de Logements ambitieux Le parc des Logements sociaux locatifs (LSL) est évalué au 31 décembre 2004 à 22 780 logements dans la wilaya d?Oum El Bouaghi, parmi lesquels 435 en voie d?être réceptionnés et 500 autres à réaliser au cours de 2005. En ce qui concerne les Logements sociaux participatifs (LSP), 2835 ont été validés par le ministère de tutelle et répartis entre onze promoteurs publics et privés, 415 ont été réceptionnés et le reste est en cours de réalisation. Mais comme nous l?indiquera Mohamed Alliouche, directeur du logement et des équipements publics de la wilaya (DLEP), les logements réceptionnés ne seront livrés que si la viabilisation et l?ensemble des branchements techniques (AEP, EU, électricité et éventuellement gaz) sont totalement réalisés. Quant au nouveau programme quinquennal du logement initié par le gouvernement à partir de 2005, la wilaya a bénéficié de 13 500 logements, 2500 LSL, 6000 LSP, 5000 logements ruraux. Grâce à un comité ad-hoc qui rassemble les principaux opérateurs du secteur de l?habitat (DLEP, DUC, OPGI, etc.) présidé par le wali et secondé par le P/APW, il a été établi toute une répartition des quotas de logements et d?équipements d?accompagnement à travers tous les centres urbains de la wilaya d?Oum El Bouaghi, tenant compte de plusieurs paramètres, tels que les besoins recensés pour chaque commune... Le DLEP rappellera, à cet effet, que les assiettes foncières ont déjà été réservées, conjointement avec les services de l?urbanisme (DUC) dans un souci majeur de préservation du foncier communal. A ce propos, il évoquera également « l?instruction interministérielle n° 6 », qui vient à point nommé pour combler les lacunes passées et renforcer les dispositions réglementaires dans le domaine de la construction en général et faciliter du coup les procédures de validation des projets essentiellement à l?intention des promoteurs privés les plus performants. Par ailleurs, le DLEP insistera sur le programme d?aide aux 1000 constructions rurales destinées à partir de l?année 2002 à certains bénéficiaires pour leur maintien en zone éparse ; 124 logements de type rural ont été réalisés, tandis que 676 sont en voie d?achèvement ; les 200 logements restants ont bénéficié d?une aide de la CEE et seront livrés en 2005. Le soutien financier de l?Etat pour ces logements est de deux types : 25 millions de centimes pour l?aménagement et 50 millions de centimes pour une nouvelle construction. La DLEP étant chargée de l?assistance technique et du suivi. Enfin, M. Alliouche, en architecte urbaniste averti, nous confiera que sa direction a aussi en charge les équipements publics en plus de l?ambitieux programme de logements. « Une tâche ardue certes, mais pas impossible », dira-t-il.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)