Algérie - A la une

Ould Khelifa : « L'Algérie refuse qu'on lui dicte sa voie » Colloque international sur les réformes politiques



Ould Khelifa : « L'Algérie refuse qu'on lui dicte sa voie » Colloque international sur les réformes politiques
Le président de l'APN, Mohamed Larbi Ould Khelifa a d'entrée expliqué que ce colloque a également pour objectif de connaître les expériences de notre environnement aussi bien proche que lointain, car « convaincu que la démocratie idéale n'existe nulle part ». Selon lui, les réformes politiques en Algérie ont évolué « de manière constante » en réponse aux aspirations du peuple et non « en raison d'une quelconque pression extérieure » particulièrement, après 1988. Ce cheminement, qui a donné naissance au pluralisme, n'a pas été sans conséquence, enchaîne-t-il, puisque cette ouverture « incontrôlée » a menacé le processus démocratique par la force en imposant une vision unique et en menaçant les voix opposées ». M. Ould Khelifa a rappelé que l'Algérie a payé « cette dérive » au prix fort, à cause du terrorisme combattu. Mais, selon lui, l'élection de Abdelaziz Bouteflika à la présidence de la République a fait accélérer le rythme des réformes et la voie « s'est tracée lorsqu'il a présenté son projet de réconciliation nationale ».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)