Algérie

Ould Abbès se met de la partie PENSIONS DES RETRAITES ET GARDES COMMUNAUX

Ould Abbès se met de la partie PENSIONS DES RETRAITES ET GARDES COMMUNAUX
9% d'augmentation pour l'ensemble des retraités et 43.100 dossiers des gardes communaux à l'étude.
Plus de 2.100.000 retraités devront bénéficier d'une augmentation de 9% sur leurs pensions et allocations de retraite, a révélé hier, Djamel Ould Abbès, ministre de l'Emploi, du Travail et de la Sécurité sociale par intérim au siège de la Caisse nationale de retraite (CNR) a Alger. Accompagné de Abdelmadjid Sidi Saïd, secrétaire général de l'Ugta, Mohamed Tahar Beldjoudi, directeur général de la CNR et les représentants de la Fédération des retraités, qui ont rendu hommage au défunt Smaïli Allaouchiche, décédé récemment, dans un dramatique accident, Ould Abbès a précisé que les augmentations toucheront l'ensemble des retraités toutes catégories confondues. Celles-ci entreront en vigueur à partir du mois d'août prochain avec l'effet rétroactif à compter du 1er mai 2012.
Par ailleurs, on note que les retraités qui ont une pension de moins de 20.000 DA/Mois, seront exonérés de l'impôt (IRG). Il est aussi question de rabattement de l'IRG de 10 à 80% pour les pensions de retraite, dont le montant est compris entre 20.000 et 40.000 DA, conformément à la loi de finances complémentaire 2010. Revue à la hausse dans le cadre des augmentations annuelles des pensions de retraite, le ministre a souligné que les retraités méritent mieux. Ces augmentations symboliques dit-il, «viendront améliorer le pouvoir d'achat des retraités qui ont consacré leur vie et leur énergie pour le développement national, tous secteurs confondus». Par ailleurs, le ministre a annoncé la création d'une maison de retraite, qui sera cofinancée entre le ministère de l'Emploi et la Centrale syndicale, dont le siège sera construit dans la même enceinte de l'organisation de la Centrale syndicale Ugta. La maison de retraite aura comme vocation, un espace de rencontres et autres soins des retraités algériens. Concernant les mesures prises en faveur du système national de retraite, le ministre a parlé de la création d'un Fonds national de réserve des retraites, sur décision du président de la République Abdelaziz Bouteflika. Le fonds est destiné à sécuriser le système national pour les futures générations, dont le financement est assuré essentiellement par une quote-part de 3% du produit fiscal pétrolier. Selon le ministre de l'Emploi, «l'augmentation des allocations et pensions de retraite des 2.100.000 retraités à raison de 9%, n'aura aucun effet négatif sur la Caisse de retraite». «L'augmentions prévue était de 7%. Mais suite aux différentes analyses et négociations avec les parties concernées, le taux est revu à 9%», a souligné Djamel Ould Abbès. L'équilibre financier de la Caisse nationale de retraite se porte bien a rassuré le ministre. S'agissant des allocations allouées à la femme conjointe, le montant actuel de 1731 DA/mois, sera revu à la hausse à partir du mois de septembre prochain. «Nous avons revendiqué une augmentation de notre pension à 40% au mois de janvier 2012. Mais on nous a accordé que 9%. C'est très insuffisant», ont regretté des retraités que nous avons interrogés, en marge de cette rencontre, au sujet du taux d'augmentation de l'année 2012. Evoquant le sujet des gardes communaux, Djamel Ould Abbès fait le point. «Je saisis l'occasion pour annoncer que nous avons enregistré 43100 dossiers de demandes de retraite des gardes communaux», dit-il. L'ensemble des dossiers seront traités dans les meilleures conditions, c'est-à-dire dans les 3 mois qui suivent l'enregistrement. «Il y a des salaires qui seront doublés, triplés ou quadruplés. Les dossiers seront étudiés au cas par cas», afin de régler la situation des gardes communaux, a-t-il assuré.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)