Algérie

ORANAIS RESIDANT A L?ETRANGER

Nouvelles facilités à l?état civil Les Oranais résidant à l?étranger pourront désormais, lors de leur passage dans leur ville natale, obtenir leur extrait d?acte de naissance au niveau du service de l?état civil sur simple présentation de leur livret de famille. Cette mesure s?inscrit dans le cadre de l?instruction présidentielle n°30 portant sur les facilités accordées à la communauté algérienne résidant à l?étranger. En effet, il y a quelque temps, les Oranais émigrés rencontraient d?énormes difficultés pour obtenir ces pièces administratives du fait de la méconnaissance des responsables locaux de cette instruction. Abordé au niveau du service de l?état civil de l?APC d?Oran, un émigré vivant en France s?est dit agréablement surpris par le délai record, à peine cinq minutes, qu?il a fallu au préposé au guichet pour lui remettre son extrait d?acte de naissance. Un autre nous confiera : « Ces mesures sont salutaires dans la mesure où elles s?inscrivent dans la lutte contre la bureaucratie et le clientélisme. » Par ailleurs, on apprendra que des instructions ont été données aux 12 secteurs urbains de la commune pour appliquer cette instruction et réserver un meilleur accueil à nos ressortissants installés à l?étranger. Le service de l?état civil ambitionne, croit-on savoir, d?améliorer les conditions d?accueil des administrés et de réduire les délais d?établissement des différents documents. Toutefois, cette volonté de moderniser ce service est confrontée aux conditions plus que déplorables dans lesquelles travaillent les 153 agents, dont 25 recrutés dans le cadre de l?emploi des jeunes et une bonne partie en qualité de vacataires. Tous ce personnel dispose d?un seul micro-ordinateur et une imprimante. Pour rappel, le service de l?état civil délivre quotidiennement en moyenne 1 500 extraits d?acte de naissance et autres documents administratifs rédigés en langue nationale et 350 autres rédigés en langue française. A ce manque de moyens humains et matériels, s?ajoute celui de l?exiguïté des locaux, notamment en période d?affluence record telle que la rentrée scolaire et universitaire, ce qui indispose les administrés et les agents chargés de cette opération qui n?arrivent pas à gérer le flux, ce qui induit souvent des erreurs d?écriture dues à la nervosité et au manque de concentration.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)