Algérie

Oran - Cinq accidents de la circulation enregistrés hier

Un mort et une dizaine de blessés Les accidents de la circulation continuent d’endeuiller les familles, dans un rythme effréné. La journée d’hier a été des plus meurtrières dans la région d’Oran avec cinq accidents enregistrés par la Protection civile. Un vieillard, répondant aux initiales A.M. et âgé de 75 ans, a été fauché par une voiture alors qu’il traversait la rue principale de la commune de Oued Tlélat, apprend-on auprès du service des UMC du CHUO. La victime a succombé au service de réanimation des UMC, quelques instants après son admission, des suites de ses graves blessures occasionnées par l’impact du véhicule qui l’a projeté sur plusieurs mètres, a déclaré notre source. Par ailleurs, deux véhicules, une Hyundaï et une Toyota Yaris, se sont télescopés hier après-midi au niveau de la station de taxis de Yaghmoracen, faisant cinq blessés, trois femmes et deux hommes, a-t-on également appris. Evacués tous vers le CHUO, certains d’entre eux ont pu par la suite rejoindre leurs domiciles respectifs, le soir même. A Courbet, un homme répondant aux initiales F.Y., âgé de 40 ans, a été percuté par une moto de grande cylindrée, apprend-on des mêmes sources. Il a été placé sous soins intensifs car son état est jugé sérieux. A la Place Valéro, située sur le boulevard Adda Benaouda, une femme répondant aux initiales A.M. et âgée de 36 ans, a été fauchée par une voiture. Son état a été également jugé grave, une fois examinée par les médecins des UMC, apprend-on aussi. Enfin, à Aïn El-Türck, dans le quartier de Trouville, un véhicule de tourisme de marque Daewoo a percuté de plein fouet, vers 18 heures, des jeunes qui circulaient sur une moto de marque Peugeot 103, apprend-on auprès de la Protection civile. Selon des témoins oculaires, les deux jeunes ont été gravement touchés alors que le chauffeur du véhicule s’en est sorti sans la moindre égratignure. Les deux blessés qui présentaient de graves traumatismes au niveau des membres inférieurs et à la tête, ont été évacués vers l’établissement hospitalier de Aïn El-Türck (EHA).   B.M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)