Algérie

On vous le dit Actualité : les autres articles

On vous le dit Actualité : les autres articles
Raïssi interpelle Clinton
Le pilote algérien, Lotfi Raïssi, premier inculpé des attaques du 11 septembre 2001, puis innocenté par la justice britannique, a demandé la levée du mandat d'arrêt international lancé contre lui par Washington, dans une lettre ouverte à la Secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, en visite lundi à Alger.
«J'ai écrit un livre pour raconter mon histoire. Votre département de la Justice a d'énormes volumes de dossiers qui ne servent à rien, car ils me savent innocent», écrit Lotfi Raïssi dans sa lettre publiée par le quotidien Liberté. «Même en gagnant tous mes procès contre mes accusateurs à travers le monde, les Etats-Unis demeurent sourds à la vérité. Imperméables à la justice.»
Expliquant que son appel n'est pas une «lettre de lamentation ni une revendication», M. Raïssi exprime à Mme Clinton un «souhait»: «C'est d'être comme vous. De prendre l'avion. D'être libre de voyager à travers le monde.»
Quand les banques poussent à l'informel !
Les formulaires nécessaires à l'obtention du change annuel en devises font souvent défaut à Blida et probablement dans d'autres villes. Des citoyens se rendant à l'étranger, munis de titres de passage et de tous les papiers réglementaires n'ont pas bénéficié de leur droit à l'allocation touristique, qu'ils avaient l'habitude de prendre avec eux lors de leurs voyages. La même réponse est entendue dans plusieurs banques à Blida : «Il n'y a plus de formulaires pour l'opération». Les citoyens déçus pensent que les banques les poussent vers le marché informel des devises.

Des marchandises de contrebande saisies durant l'Aid
Grâce à la vigilance des douaniers, des camions transportant des quantités importantes de boissons alcoolisées, en provenance des frontières ouest, ont pu être interceptés durant les fêtes de l'Aïd El Adha, au centre-ouest du pays. Selon les informations communiquées par la direction régionale des douanes de Chlef, deux véhicules utilitaires remplis de cannettes de bière étrangères et de bouteilles de vin de marque locale ont été arrêtés, le weekend passé, à l'entrée de la ville de Chlef par la brigade mobile de l'inspection divisionnaire des douanes de Chlef. Le troisième véhicule a,quant à lui, été intercepté le 21 octobre dernier sur la route Souguer-Aïn Dheb par les douaniers de l'inspection divisionnaire de Tiaret. Il transportait lui aussi un chargement de bière et de vin, mais aussi des bouteilles d'alcool Pastis. D'après la même source, ces marchandises de contrebande étaient destinées à être écoulées au centre et au sud du pays.
Deux cents ralentisseurs non autorisés à Médéa
Le directeur des travaux publics de la wilaya de Médéa a déclaré récemment à la radio locale que ses services ont recensé plus de 200 ralentisseurs non autorisés et hors normes sur le réseau routier de Médéa. C'est là une véritable débandade ! Car ces derniers sont devenus de véritables casse-tête pour les automobilistes, mettant la suspension de leurs véhicules à rude épreuve. Ils sont parfois la cause de graves accidents, en l'absence de plaques de signalisation de ces obstacles sans aucune norme réglementaire, particulièrement sur les routes nationales à grande vitesse. La logique la plus civique aurait été de placer des plaques de limitation de vitesse, plutôt que de réaliser ces ralentisseurs qui compliquent davantage la situation.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)