Algérie

On vous le dit Actualité : les autres articles


On vous le dit Actualité : les autres articles
-Le MSP appelé à rendre des comptes !
Deux ex-ministres d'obédience MSP sont vivement critiqués à Blida. Le premier, El Hachemi Djaâboub, ancien ministre de l'Industrie puis du Commerce, est accusé par Maâmar Djegaguène, propriétaire de la marque Orangina Algérie depuis l'indépendance, de ne pas être neutre concernant le conflit opposant Orangina Algérie à Orangina France. D'après Maâmar Djegaguène, ce ministre a pris parti pour les Français ! «Il a tout fait pour me casser. Il a d'ailleurs licencié deux DG de l'INAPI afin d'éviter, à tout prix, l'enregistrement, au niveau de cet organisme, de deux verdicts judiciaires en 2004 me donnant l'exclusivité quant à la fabrication et la commercialisation d'Orangina en Algérie», a-t-il dénoncé. Le deuxième ministre faisant l'objet de critiques est Amar Ghoul. Ce dernier a promis aux Boufarikois, au début de 2011, de l'ouverture de la trémie, trois mois après sa visite sur les lieux. Lancée en 2007, cette trémie demeure, à ce jour, un éternel chantier !
-Trois mois pour recouvrir 1 km de route à Blida !
«Le développement local» se porte bien à Blida. La preuve ' Depuis début mai 2012, à deux jours des élections législatives, des travaux ont été engagés pour revêtir une tronçon de route d'à peine 1 km au quartier de Hamleli, dans la commune de Bouarfa, et n'ont toujours pas été achevés ! Cette route, qui n'a jamais été goudronnée depuis l'indépendance de l'Algérie, a été terrassée et aménagée par un entrepreneur choisi par la commune de Bouarfa après plus d'une année d'hésitation et de procédures bureaucratiques. Elle a été couverte à moitié par une fine couche de goudron. Les travaux ont été arrêtés depuis plus d'un mois. L'entrepreneur prétexte à chaque fois d'autres travaux ici et là. Depuis, il a disparu. Les habitants du quartier ont protesté. Aucune réaction de la part des autorités. Le projet traîne toujours. Le wali de Blida sait-il tout cela '
-Seaal-Suez provoque la population de Tipasa
A Tipasa, Seaal-Suez est incapable d'assurer la distribution d'eau. Les coupures sont devenues fréquentes, voire trop fréquentes depuis le début de l'été, depuis l'arrivée de cette entreprise dont la gestion est assurée par le Français Suez. Au-delà des conditions opaques dans lesquelles le contrat de concession a été accordé à cette entreprise à Tipasa après celui d'Alger, les habitants constatent que la situation était meilleure les années précédentes. Pourtant, le service marketing de Suez, pour arracher des parts de marché en Algérie, n'a pas cessé de «parler» (c'est le mot) de l'amélioration de la distribution de l'eau avec le H24 comme objectif. «Les responsables de Seaal Tipasa ne sont même capables de nous expliquer ce qui se passe. Ils n'ont aucun respect pour les clients lourdement pénalisés», a protesté un gestionnaire d'une entreprise locale. Cette situation a provoqué plusieurs émeutes.
-Le nouveau spectacle de Fellag à l'affiche à Paris
Après plus de 80 dates en tournée en France et en Belgique, l'humoriste et comédien algérien, Mohamed Fellag, pose ses valises à Paris, où il présentera son nouveau spectacle Petits chocs des civilisations. Selon le programme mis en ligne sur son site officiel, Mohamed Fellag est attendu du 11 septembre au 10 novembre au théâtre du Rond-point (Champs-Elysées). L'auteur de la trilogie Djurdjurassic bled, Un bateau pour l'Australie, Le dernier Chameau vient de terminer une tournée dans plusieurs villes françaises et belges. Mohamed Fellag est l'auteur de plusieurs one-man-shows à grand succès. Plus de 70 000 personnes ont vu sur scène Le dernier Chameau à travers l'Europe. Auteur prolifique, Fellag a également joué dans plusieurs films.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)