Algérie

Omar Rebrab au Forum Echibek



« On veut faire du RCK une SPA » Le nouveau président du RCK, Omar Rebrab, fraîchement élu, tente de redonner au club banlieusard sa notoriété d?antan et le hisser parmi l?élite. Hier, lors du forum Echibek, le patron de Hyundai-Algérie a présenté son programme qui vise à faire du RCK un club stable, bien structuré et ambitieux. « J?ai été sollicité par des dirigeants du RCK pour prendre le club et je n?ai pas hésité. Hyundai est une entreprise versée dans la promotion du football dans le monde, nous nous sommes dit donc pourquoi ne pas le faire en Algérie à travers l?équipe du RCK qui demeure un label de par son passé glorieux. Cela fait 15 jours seulement que je suis à la tête du RCK et il faut du temps pour mettre en pratique notre projet. Le plus urgent c?est de maintenir le club en superdivision, après on verra mieux ». M. Rebrab ne compte pas seulement redynamiser la section football, mais son projet sera élargi aux autres disciplines, à savoir l?athlétisme, la boxe et le tennis. Pour cela, il sera procédé à l?installation d?un manager général dans une semaine au maximum, lequel sera chargé de faire un état des lieux et un bilan de la situation afin d?agir graduellement dans le sens de « réactiver » toutes les disciplines. Cependant, Rebrab reconnaît les contacts avec l?ancien capitaine de la JSK, Miloud Iboud, mais affirme qu?il n?est pas le seul candidat à ce poste et la décision finale sera tranchée dans une semaine. Le conférencier affirme en outre qu?il compte solliciter d?autres entreprises pour sponsoriser l?équipe et compte faire du RCK une société par actions. « Nous voulons faire du RCK une société par actions, mais le projet est au stade de l?étude. Nous devons d?abord bien étudier les avantages sur les plans juridique et financier, sinon on sera obligé de trouver d?autres formules », dira-t-il en substance. En tout cas, M. Rebrab est animé d?une grande volonté et d?un projet ambitieux pour redonner au RCK son blason d?antan. Un projet qui vise à trouver d?autres ressources financières à travers la création de box au niveau du stade, de points de vente de produits dérivés et des billets d?entrée au stade, ainsi que la rentabilisation du cercle de l?équipe. L?invité d?Echibek estime que l?APC a fait beaucoup de choses au niveau du stade et les travaux se poursuivent pour le rendre plus adéquat pour l?équipe et plus confortable pour l?assistance et les invités de marque. Les fans koubéens peuvent désormais rêver de revoir leur équipe retrouver un jour l?élite et jouer les premiers rôles comme cela a été le cas durant les années 1980.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)