Algérie

OM Arzew 1 - CR Témouchent 1


Les Arzewiens hors du coup Stade «Kerbouci Menaouer» d’Arzew. Arbitrage de MM. Abed, Touil et Boudali (DTNA), délégué M. Hadj Brahim. Avertissements : Zenagui, Benchebat, Hachem (CRT). Buts : Aïni 5’ (OMA) et Benchebat 28’(CRT) OMA : Madani, Mana (Cheïkh Djahid 85’), Beddiaf, Kada (cap), Cherif El Ouazzani, Hamaïda (Benmeguit 70’), Djebbah (Senouci 46’), Hamzi, Dala, Aïni, Benaïssa, Remplaçants : Goual, Belgoua, Bouricha (2GB). Entraîneur : Cherif El Ouazzani CRT : Mehadji, Ould Lakhdar, Rezigui, Tabti, Zenagui(cap), Fekir, Rinaïne (Belhadj 80’), Benchebat (Saâdi 90’), Ziani, (Salem 65’), Aït Hamlat, Hireche Remplaçants : Oussad, Krim, Hachem (2GB). Entraîneur : ChikhoLe fait marquant de la rencontre opposant le leader arzewien à ses hôtes de Témouchent n’est autre que cet envahissement de terrain par des soi-disant supporters, en vérité des énergumènes qui n’ont rien à voir avec le football, n’ayant pas accepté le semi-échec de leur équipe tout en déversant leur courroux et sur le trio d’arbitre et sur l’équipe visiteuse. Quant à la rencontre, elle s’est déroulée dans un fair-play total. D’entrée, et à la 5’, suite à un joli mouvement collectif, le jeune Aïni trompe la vigilance du keeper adverse, inscrivant ainsi le premier but. A partir de cet instant, les présents croyaient que leur équipe n’allait faire qu’une bouchée de cette formation de Témouchent. Mais, le contraire se produisit. Les locaux reculent d’un cran et laissent l’initiative aux visiteurs qui assiégèrent totalement leur camp. Les fans arzewiens ne comprenaient pas ce qui arrivait à leur équipe. Et ce n’est que justice lorsque les gars de Sidi Saïd parviendront à rétablir l’équilibre à la 28’ par Benchabat, exploitant de la tête un coup franc bien botté par son capitaine Zenagui. A signaler après son but égalisateur Benchabat adressa un bras d’honneur au public, ce qui échauffa davantage le public et qui fut, sans doute, le vrai détonateur de cette explosion en fin de partie. De retour des vestiaires, les Olympiens, touchés dans leur amour propre, s’installèrent dans le périmètre des visiteurs. Il n’y avait qu’une seule équipe sur le terrain, mais à force de se presser à marquer le but de la délivrance, trop d’occasions nettes de scorer ont été ratées par Hamaïda (53’), Aïni 59’, Hamzi (66’), Dala ( 75’) et surtout Senouci (81’) qui rate, lamentablement, face au gardien. A la 86’, un défenseur adverse touche le ballon de la main mais le referee ne bronche pas. L’OMA pousse, pousse, toutefois le score ne changera pas et en restera là jusqu’à la fin du temps réglementaire qui a connu une fin houleuse.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)