Algérie

NOUVELLE MENACE POUR LES RETRAITES AUX FAIBLES PENSIONS Une forte inflation en perspective va peser sur leur pouvoir d'achat

Le Fonds monétaire international (FMI) vient de rendre publics des chiffres sur la croissance en Algérie qui contredisent ceux du gouvernement.
Selon le rapport du FMI sur les perspectives économiques mondiales, publié ce mardi 9 octobre à Tokyo, au Japon, l'Algérie terminera l'année 2012 avec une croissance de 2,6%. En 2013, elle sera de 3,4%, loin des prévisions du projet de loi de Finances 2013 qui table sur une croissance supérieure à 5%. Même chose pour le taux d'inflation la hausse des prix : pour le FMI, il sera de 8,4% en 2012, et de 5% en 2013 — alors que le gouvernement algérien a prévu un taux de seulement 5%. L'Algérie subit le plus fort taux d'inflation au Maghreb : au Maroc, on prévoit 2,2% en 2012 et 2,5% en 2013, alors que pour la Tunisie, 5% en 2012 et une prévision de 4% en 2013. Ce fort taux d'inflation en perspective n'indique rien de bon pour les Algériens sans revenu et pour les retraités aux faibles pensions. De nouvelles luttes sociales en perspective, pour au moins préserver le pouvoir d'achat des plus défavorisés '
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)