Algérie - A la une

«Nous sommes volontaires pour résoudre définitivement la crise» Rabah Bouarifi chargé de la gestion des affaires de la FAHB,


«Nous sommes volontaires pour résoudre définitivement la crise» Rabah Bouarifi chargé de la gestion des affaires de la FAHB,
Le président du directoire chargé de la gestion des affaires de la FAHB, Rabah Bouarifi, a assuré mardi que l'IHF est à présent «convaincue de notre volonté» à résoudre «définitivement» la crise qui secoue la FAHB depuis plusieurs mois. «Le risque de suspension des équipes nationales algériennes de handball des compétitions internationale était réel. Maintenant l'IHF semble convaincue de notre volonté à résoudre définitivement la crise de la FAHB», a déclaré Bouarifi lors d'une conférence de presse tenue au siège du COA à Ben Aknoun (Alger). L'IHF avait remis en cause les élections du 14 mars dernier ayant porté Derouaz à la tête de la FAHB accordant un délai de 3 mois à la Fédération algérienne pour organiser une nouvelle assemblée générale élective, avec une révision au préalable de ses statuts. «Quelques articles des statuts seront aménagés, mais cela se fera dans le respect des lois algériennes en vigueur», a précisé Bouarifi qui préside le directoire de la FAHB également composé de Rachid Meskouri (secrétaire général par intérim) et Abdeslam Boutaghane (membre). Bouarifi a rappelé que la présidence de ce directoire est une «responsabilité nationale» qui a pour seul objectif de préserver les intérêts du handball algérien. «Je suis président de la Fédération algérienne de basket-ball (FABB). Je suis là pour une mission bien définie et pas pour prendre la place d'autres personnes. Aucun n'a le droit de prendre le risque de priver les handballeurs et handballeuses algériennes des grands rendez-vous sportifs internationaux», a souligné Bouarifi. D'autre part, Bouarifi, qui occupe également le poste de président de la commission juridique du COA, a indiqué que différentes compétitions nationales se dérouleront selon le programme tracé auparavant par l'ancien bureau de la FAHB.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)