Algérie

NASR/Senia - Lahmar Mohamed (Entraîneur)

«Je n’ai pas encore pris la décision de démissionner» Le coach sénialais, Lahmar Mohamed, n’a pas encore décidé de poursuivre sa mission au NASR/ Senia. Nous l’avons rencontré pour lui demander de nous donner les raisons qui le poussent à ne pas reprendre de nouveau de la barre technique de son club de toujours. Suivons-le. - On vient d’apprendre que vous ne voulez plus poursuivre votre mission au NASR. Pouvez-vous nous expliquer cela ? - Ecoutez ! tout le monde sait que le NASR/Senia est ma deuxième famille et que j’ai toujours fait mon travail convenablement mais il y a des moments où l’on se sent très fatigué et où vos enfants qui ont grandi, vous demandent de vous reposer. Pour ne rien vous cacher, les propositions ne manquent pas mais je n’ai encore pris aucune décision et je dois rencontrer les dirigeants du NASR pour leur faire part de mon intention. - En dehors de vos enfants qui veulent que vous jetiez l’éponge et que vous consacriez beaucoup plus de temps à votre famille, n’y a-t-il pas d’autres raisons qui vous poussent à démissionner ? - Disons que tout entraîneur a, parfois, affaire à des personnes qui n’ont aucune connaissance dans le domaine du football et qui se permettent de juger son travail, c’est l’une des raisons qui le pousse à démissionner, mais cette fois, ce n’est pas le cas pour moi. J’ai seulement besoin de bien réfléchir avant de reprendre le chemin des stades ou me consacrer totalement à mes enfants qui ont besoin de moi. - Dans le milieu sportif d’Es-Senia, on avance déjà que vous serez le DTS et que c’est Bouha Cheikh qui sera l’entraîneur du NASR durant l’exercice 2008/2009. - Bouha, Belkhatouat, Brahmi et d’autres sont des enfants du club sénialais et si je décide de poursuivre ma mission, il me sera agréable de travailler avec eux. Tous ceux qui aiment le NASR du fond du cœur peuvent apporter un plus. Je remercie votre journal. O. Bouras
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)