Algérie

NASR/Sénia 1 - CRB Ben Badis 0


Tiré par les cheveux ! Stade municipal d’Es-Sénia, temps chaud, terrain dangereux, arbitrage de MM. Belmohamed, Belatreche et Belhoucine. Avertissement : Tahar (NASR) But : Laroussi 45+3’ NASR/Sénia : Bouziane, M’berbeche, Laroussi, Yahiaoui, Rezma, Tahar, Behilis (C), Addou (Zahed), Belkacem (Bounouar), Saâd, Mahrouz. Entraîneur : Maza CRBB : Betari, Benrahmane, Benyahia, Belkhir (C), Yedou, Makari (Talhi), Ould Haddou (Belajri), Bordji, Ghazali, Alili (Kadoun), Senouci. Entraîneur : Youcefi Les «Blanc et ciel» d’Es-Sénia ont remporté difficilement la victoire lors de ce match, pourtant à domicile, face au CRB Ben-Badis. La rencontre a connu, dans sa majorité plus d’engagement physique que de belles actions bien construites. Il faut dire que les locaux ont fait preuve d’une maladresse incroyable lors de la première période, en ratant des occasions nettes de scorer, par Addou et Sâad. Les visiteurs n’ont pas montré grand chose mais ils semblaient bien organisés défensivement, ce qui a rendu la tâche difficile aux attaquants de l’équipe adverse. La seule vraie opportunité pour les gars du CRBB a failli aboutir à la 27ème minute, si l’arbitre de la rencontre avait sifflé un penalty en faveur de Senouci, après qu’il fut bousculé dans la surface, mais M. Belmohamed estima que la charge était régulière. Après cette action, le jeu a repris son cours face à une vague de protestations du banc de touche des visiteurs. Trois minute après le temps réglementaire, et plus précisément à la 48ème minute de la première période, les gars de Maza sont arrivés à ouvrir la marque par l’intermédiaire de Laroussi qui profita d’une mauvaise relance de la défense pour tromper le gardien, du bout du pied, au second poteau. Ce but a été suivi d’une grande protestation des dirigeants du CRB Ben Badis qui ont voulu carrément retirer leur équipe et mettre un terme à la rencontre car ils estimaient que l’arbitre avait ajouté plus de temps que prévu. En seconde période, les visiteurs n’ont pas baissé les bras et sont allés porter le danger dans le camp adverse, mais sans pour autant pouvoir à changer quoi que ce soit, et ce, jusqu’à la fin de la rencontre. A signaler que le juge de touche a fait l’objet d’une agression par une personne de la délégation badissie qui se trouvait sur le banc de touche. Reste à savoir si cet énergumène est un dirigeant du CRBBB autorisé à se trouver là où il était -et alors il sera sévèrement sanctionné- ou si le délégué de la rencontre, M. Maâziz, et le service de sécurité présent dans le stade n’ont pas fait leur travail correctement en laissant des personnes étrangères pénétrer sur le terrain de jeu.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)