Algérie - Revue de Presse

Naâma



Une station de lagunage à Aïn Ouarka Réputée pour ses eaux thermales et leurs effets thérapeutiques, Aïn Ouarka, une petite localité peuplée de quelque 70 familles seulement, a connu, ces dernières années, un regain d?intérêt et un juste réaménagement. A ce titre, des projets ont été fixés par un programme de la wilaya, pour une protection de son milieu environnemental et pour une amélioration de ces espaces dans le cadre touristique. D?autre part, le ministère des Anciens Moudjahidine a déjà lancé les travaux de construction d?un centre de repos de 24 bungalows de type F2 et F3. Pour sa part, la Direction de l?environnement, en collaboration avec la Direction de la pêche et des ressources halieutiques de Sidi Bel Abbès, compte introduire des espèces de poissons dans le lac de Aïn Ouarka. Un lac où aux alentours, nous a confié le conservateur des forêts, 33 espèces d?oiseaux migrateurs de passage ont été recensés récemment. Il serait sans doute utile de souligner que, par son biotope assez singulier, Aïn Ouarka est l?un des 26 sites d?Algérie classés et inscrits sur la liste de Ramsar des zones humides d?importance internationale. « La convention sur les zones humides, signée à Ramsar, en Iran, en 1971, est, par définition, un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l?action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l?utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. » A ce propos et dans le but de préserver la biodiversité de ce site fragile et particulièrement ses parties humides contre toutes formes de dégradation quant à son environnement, une station de lagunage a été réalisée et serait fonctionnelle dès le mois de janvier prochain. Cette station est composée de deux bassins contigus de décantation et d?oxygénation, destinés à l?épuration et au traitement naturel des eaux usées provenant des bains de l?établissement thermal existant.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)