Algérie

Mouvement démocratique et social


« Nouvelle dérive dangereuse » Le tribunal de Jijel a prononcé la condamnation à une peine de prison ferme du directeur et du chroniqueur du quotidien El Watan pour un article de presse. Il est significatif que ce verdict tombe au moment où des « repentis » que la justice n?a pas jugé utile de mettre hors d?état de nuire, et qui ont repris le maquis, égorgent trois civils innocents? dans la wilaya de Jijel ! Dans la même période, les patriotes qui ont pris les armes au moment où le pays avait besoin d?eux sont désarmés et privés de leur droit? A Annaba, un journaliste est mis sous contrôle judiciaire. Mellouk, qui a mené un formidable combat solitaire contre les magistrats faussaires, qui fait l?objet d?un harcèlement judiciaire intolérable depuis des années, a été sanctionné par une peine de prison. Les syndicats autonomes subissent, quant à eux, des pressions et menaces de leurs tutelles et de l?appareil judiciaire pour les empêcher de défendre les intérêts des travailleurs qu?ils représentent. Il est évident que cette démarche vise à rétrécir le champ des libertés démocratiques et à remettre en cause les acquis démocratiques arrachés grâce aux luttes et sacrifices de notre peuple. Une démarche qui s?inscrit dans le « bilan » d?une décennie de gouvernance despotique qui tourne le dos aux exigences et aux besoins de notre société. Le MDS considère que ce sont ceux qui ont décidé de mettre en liberté de dangereux criminels et leur politique de « réconciliation nationale » qui a lamentablement échoué qui doivent être sévèrement sanctionnés. Il tient à exprimer sa sympathie et sa solidarité avec les journalistes et citoyens qui subissent des pressions inacceptables. Il salue leur courage et leur sens des responsabilités. Il considère que cette nouvelle dérive dangereuse interpelle les forces patriotiques et démocratiques et les met face à leurs responsabilités : ils doivent s?opposer dans l?union la plus large à ces pratiques et défendre les espaces de libertés conquis. P/le bureau national Hocine Ali

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)