Algérie - A la une

MOSTAGANEM Une embarcation destinée à la harga découverte à Sidi Lakhdar

Une patrouille des services de sécurité en poste à Sidi Lakhdar, 60 km à l'est du chef-lieu de wilaya, a découvert une embarcation artisanale motorisée et des ustensiles et produits divers, destinée à une traversée clandestine et qui était dissimulée au douar d'Ouled Abdallah en cette fin de semaine.
Selon nos sources, après avoir été informés, les services de sécurité se sont dépêchés sur les lieux et procédé à la fouille minutieuse des abords, avant de tomber sur le concept de leurs investigations, l'embarcation était cachée sous des bottes de foin. Cependant, personne n'a été arrêtée sur le tas, et il semble que les harraga, alertés par l'approche de la patrouille, se seraient dépêchés d'évacuer les lieux. Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver les personnes impliquées dans cette affaire.
A. B.
«C'est le chômage qui nous a incités à la harga»
Le tribunal de Mostaganem a condamné, mercredi dernier en fin d'après-midi, 31 harraga à une amende de trois millions de centimes chacun. Ces derniers, accusés d'émigration clandestine, ont reconnu leur tentative devant le tribunal en évoquant les motifs du chômage en dépit de plusieurs demandes de travail formulées aux différents services de l'Anem et autres entreprises. Les faits de cette traversée remontent à l'aube du lundi 18 septembre lorsque les garde-côtes et un équipage de marins-pêcheurs ont secouru deux embarcations en peine avec à leur bord 33 harraga, dont l'un, âgé de 30 ans, a péri noyé. Ils ont tous moins de trente ans, dont deux sont scolarisés nés en 1995 et 1997. Ces jeunes ont pris le large à partir des plages de Chaâbia et Sonaghter.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)