Algérie

Mostaganem – Trois barques quittent les côtes de Sidi Lakhdar

Un adolescent et un père de 4 enfants parmi les harraga Vers la fin de la semaine écoulée, trois embarcations dont un glisseur, ont quitté les côtes de Sidi Lakhdar avec au moins 24 personnes à bord dont un adolescent ne dépassant pas les 15 ans et un homme âgé de la quarantaine et père de quatre enfants.Selon nos informations, ces harraga sont tous originaires de la wilaya de Mostaganem, plus précisément des villes de Sirat, Mostaganem, Aïn Tédeles et Achâacha. Chacun de ces candidats à l’émigration illégale, qui viennent de sauter le pas vers l’inconnu, a, semble-t-il, versé plus de 7 millions de centimes pour l’achat des embarcations, des moteurs, du GPS et de la quantité de carburant nécessaire à la traversée. Certains affirment que des parents auraient encouragé leurs enfants à opter pour cette aventure, malgré les graves dangers encourus en haute mer. Pourtant, les nombreux harraga refoulés ne manquent pas souligner, à maintes reprises, que les conditions de vie en Espagne sont très difficiles et que rares sont ceux qui se procurent un petit boulot occasionnel. Ainsi donc, en dépit des moyens considérables déployés par les services de l’ordre pour déjouer toute tentative de la hedda à partir de la wilaya de Mostaganem, de nombreux jeunes continuent de tenter la traversée de la Méditerranée vers les rivages espagnoles. Ils savent pourtant qu’ils courent un risque certain de disparaître au fond de la mer et que, dans le cas extrême, leurs dépouilles risquent de ne jamais être retrouvées et leurs parents de ne jamais pouvoir faire leur deuil.   Lakhdar Hagani
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)