Algérie - Revue de Presse

13 morts sur les routes en un week-end

L’hécatombe de ce jeudi sur les routes de l’ouest du pays vient confirmer l’urgence pour les autorités de sévir contre les délinquants de la route, notamment les camionneurs qui se comportent en terroristes.La route continue à tuer. Le facteur humain demeure la cause principale des accidents de la route. Le tragique accident, qui s’est produit jeudi matin dans la wilaya de Relizane, est un cas édifiant. En effet, la RN90 reliant Oued R'hiou à Mazouna a été le théâtre de cette catastrophe routière. Une collision frontale s’est produite, à 9h30, entre un autocar et un camion de gros tonnage au niveau d'un pont enjambant l’oued Chelif, sur la RN90. Le télescopage entre les deux engins a été la résultante d’un dépassement dangereux entamé par le conducteur du camion. Selon des témoignages recueillis, le conducteur qui allait dépasser des véhicules sur sa ligne droite, percute un bus venant en sens inverse. Le bilan est sans appel : 11 morts et 29 blessés dont une personne dans un état grave. Le nez à nez des deux engins a été fatal pour les occupants du bus. Aussitôt alertés, les éléments de la Protection civile se sont déplacés sur les lieux de l’accident pour secourir les blessés. Les pompiers ont immédiatement évacué les blessés et les victimes vers l’hôpital de Ahmed-Francis, de la daïra de Oued R’hiou. D’autres blessés ont été transférés à l'hôpital Mohamed-Boudiaf de Relizane et 4 autres, grièvement atteints, au CHU d’Oran. Une personne parmi les 6 évacuées vers l'hôpital de Relizane est décédée des suites de ses blessures, indique-t-on de même source. Sur les lieux de l’accident également, les gendarmes ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ce drame.  L'hôpital Ahmed-Francis où d'importants moyens humains et matériels ont été mobilisés pour permettre une bonne prise en charge des victimes de ce drame de la route, connaît l'afflux des familles venues s'informer des nouvelles de leurs proches.  Par ailleurs, deux personnes sont mortes et deux autres ont été grièvement blessées à la suite d’un accident de la circulation survenu jeudi matin au niveau de la RN22, au carrefour d’El-Koudia, à l’entrée nord de la ville de Tlemcen, a informé la direction de la Protection civile de la wilaya citée par l’APS. Les deux victimes ont succombé à leurs blessures alors que deux autres blessés ont été transférés au service des urgences du CHU de Tlemcen, ajoute-t-on. Une enquête a été ouverte par les services de la Gendarmerie nationale pour déterminer les causes exactes de cet accident. Selon le bilan du 1er semestre de l’année en cours, il faut noter que pas moins de 1 268 personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la route. Avec un tel bilan, les observateurs qualifient les accidents de la circulation qui vont crescendo d’année en année de “terrorisme de la route”. Notre pays avec ces bilans macabres se trouve malheureusement en tête du peloton des pays qui enregistrent des taux élevés d'accidents. Et le premier responsable de ce terrorisme de la route ne peut être autre que le facteur humain. Jusqu’à quand cette impunité sur nos routes ?
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)