Algérie

4 morts par asphyxie Souk Ahras

4 morts par asphyxie Souk Ahras
Quatre (4) personnes sont décédées dans 2 accidents distincts, mercredi soir dans la wilaya de Souk Ahras, des suites de l'inhalation de monoxyde de carbone (CO2) et de gaz butane, a-t-on appris jeudi auprès de la Protection civile.
Le premier accident, qui a eu pour théâtre la cité des "66 logements", dans la commune de Zaârouria (13 km à l'ouest du chef-lieu de wilaya) a provoqué la mort d'une femme de 31 ans et une adolescente de 13 ans, a précisé le responsable de la cellule de communication de la Protection civile. Les deux malheureuses victimes avaient inhalé du monoxyde de carbone provenant d'un radiateur à gaz défectueux, selon le lieutenant Yazid Hazem qui a ajouté qu'un bébé de 2 ans, secouru à temps, a pu être sauvé. Le second drame a eu lieu le même jour dans la commune de Merahna (20 km à l'est de Souk Ahras ) où un homme de 75 ans et une femme de 55 ans ont été asphyxiés par des émanations de gaz butane, selon la même source. Les services compétents ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de ces tragiques accidents.
Quatre (4) personnes sont décédées dans 2 accidents distincts, mercredi soir dans la wilaya de Souk Ahras, des suites de l'inhalation de monoxyde de carbone (CO2) et de gaz butane, a-t-on appris jeudi auprès de la Protection civile.
Le premier accident, qui a eu pour théâtre la cité des "66 logements", dans la commune de Zaârouria (13 km à l'ouest du chef-lieu de wilaya) a provoqué la mort d'une femme de 31 ans et une adolescente de 13 ans, a précisé le responsable de la cellule de communication de la Protection civile. Les deux malheureuses victimes avaient inhalé du monoxyde de carbone provenant d'un radiateur à gaz défectueux, selon le lieutenant Yazid Hazem qui a ajouté qu'un bébé de 2 ans, secouru à temps, a pu être sauvé. Le second drame a eu lieu le même jour dans la commune de Merahna (20 km à l'est de Souk Ahras ) où un homme de 75 ans et une femme de 55 ans ont été asphyxiés par des émanations de gaz butane, selon la même source. Les services compétents ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de ces tragiques accidents.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)