Algérie

Misserghine

Misserghine
Les habitants de Haï El Wiam dans la commune de Misserghine se plaignent de leur cadre de vie ainsi que du manque de structures de détente et de loisirs en sus de l'absence d'hygiène.Plus de 6.000 habitants font face, depuis de longues années, au manque d'eau, de gaz, d'aménagement urbain et de couverture sanitaire. Ils revendiquent la prise en charge d'une multitude de revendications inhérentes toutes au cadre de vie quotidien. La prise en charge des ruelles qui sont dépourvues d'éclairage public, la réhabilitation du réseau d'assainissement, le raccordement au réseau du gaz naturel constituent l'essentiel de leurs doléances.Le réseau routier demeure impraticable surtout en hiver et par mauvais temps, les enfants trouvent les pires difficultés à rejoindre leurs classes. Au volet inhérent au transport, les habitants vivent un calvaire, notamment aux heures de pointe. Dans cette cité, tout baigne dans la saleté et la désolation. Pas de jardins ni d'espaces verts? en bref : c'est un calvaire au quotidien!Quelques habitants se sont rapprochés de notre journal dans l'espoir de se faire entendre par les autorités concernées. Ils lancent un appel pressant à leur nouvelle Assemblée populaire pour lancer en toute urgence des travaux d'assainissement et de réhabilitation du réseau routier. Ces derniers dénoncent leur cadre de vie qui ne cesse de se détériorer chaque jour qui passe. Du côté de la commune, on apprend qu'une enveloppe de 5 milliards de centimes a été allouée par la wilaya au titre des programmes communaux de développement (PCD-2014) pour la concrétisation de neuf opérations dans la commune de Misserghine.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)