Algérie

Mila Des hôpitaux et des équipements


Dans le cadre de l'application de la nouvelle carte sanitaire, toutes les salles de soins devront être ouvertes au début de l'année 2008 avec comme nouveauté l'affectation de médecins généralistes à plein temps, une enveloppe supplémentaire de 50 millions de DA pour la réhabilitation des structures sanitaires restantes. Dans la même perspective, le service d'hémodialyse est inclus dans le plateau technique du nouvel hôpital actuellement en construction. Telles sont les décisions importantes prises par le ministre de la Santé, lors de la visite qu'il vient d'effectuer dans cinq communes de la wilaya. A Mila, 1ère étape de sa visite, le représentant du gouvernement a inauguré le service des urgences chirurgicales, entièrement rénové. Ce dernier qui reçoit les polytraumatisés vient d'être renforcé par deux médecins réanimateurs. Toujours à Mila, l'hôte de la wilaya a, ensuite, visité le chantier du centre d'imagerie (scanner, échographie, etc.) qui sera livré dans un délai n'excédant pas 14 mois ainsi que l'inauguration d'une polyclinique à Sanhaoua qui ouvrira ses portes incessamment. A Oued El-Othmania, autre commune, le ministre a inauguré une salle de sports et deux services médicaux à l'hôpital régional psychiatrique de cette localité, en plus du lancement des travaux de l'hôpital pour enfants. A Chelghoum Laïd, 3e étape de la visite ministérielle, Amar Tou a visité le chantier du nouvel hôpital où il a décidé d'inclure un service d'hémodialyse afin de répondre aux besoins des malades obligés de se déplacer vers d'autres hôpitaux. Autre étape importante, le membre du gouvernement a inauguré le centre d'hémodialyse de l'hôpital de Ferdjioua, un autre acquis parmi les priorités de la santé publique. Dernière étape, le ministre s'est rendu dans la commune de Tiberguent qui est, désormais, dotée d'une polyclinique intégrant toutes les spécialités de base. Ce périple a été clôturé par une séance de travail qui a rassemblé les cadres de son secteur et les autorités locales de la wilaya dans laquelle le représentant du gouvernement n'a pas manqué d'insister sur la redynamisation du travail inter-sectoriel pour l'ouverture de toutes les salles de soins situées en zone rurale. L'hôte de la wilaya a annoncé à l'occasion, l'affectation prochaine de 5.000 médecins généralistes et 5.000 paramédicaux à travers le territoire national.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)