Algérie

Métaphore d'un monde des apparences

Métaphore d'un monde des apparences
Le metteur en scène Djamel Guermi a dernièrement fait savoir que sa version de « Macbeth » de William Shakespeare sera jouée lors d'une tournée durant le mois sacré de Ramadhan. A partir du 19 juillet, elle sera programmée à Bejaïa, Sétif, Alger et Tizi Ouzou. Cette nouvelle production du Théâtre régional de Skikda sera également jouée au prochain Festival national du théâtre professionnel. La pièce traite des conflits armés. L'histoire se déroule entre la Norvège et l'Ecosse où une bataille est livrée par Macbeth, cousin du roi Duncan et chef de son armée, qui s'illustre par son courage, sa persévérance et sa loyauté. Revenu victorieux, Macbeth rencontre trois sorcières qui l'accueillent en lui donnant successivement trois titres différents : celui de thane de Glamis, de thane de Cawdor et de futur roi. A Banquo, général et ami de Macbeth, elles promettent une descendance royale. Puis, sans donner plus d'explications, elles disparaissent. L'auteur a démontré comment plusieurs personnages, notamment Macbeth, sombrent peu à peu dans la folie. Djamel Guermi précise qu'il a respecté le texte de Shakespeare : « J'ai plutôt voulu casser le côté classique de l'?uvre. Je me suis beaucoup plus basé sur le théâtre contemporain et le théâtre de l'image. » Il a choisi sciemment une scénographie simple et forte en symbolique comme les costumes, les sièges et les accoudoirs. Sa volonté est de transmettre son savoir-faire aux jeunes générations et de perpétuer une discipline artistique. Cette ?uvre est différemment interprétée. Tantôt, elle se rapproche d'une satire qui illustre une course effrénée du succès. D'autres critiques étrangers diront que cette tragédie est marquée principalement par la terreur, celle qu'inspire le déchaînement du mal, celle que nous éprouvons devant le bourreau. Macbeth est un exécuteur qui sacrifie ses victimes à son ambition, à ses peurs ou à sa colère. La pièce reflète également le niveau de l'effort fourni par les quinze comédiens dirigés par Djamel Guermi pour acquérir le langage théâtral domestiqué au profit de l'expression de questions sociales et autres. Macbeth est une tragédie écrite en 1606 et publiée en 1623. Elle s'inspire d'un personnage des chroniques Macbeth, roi d'Ecosse qui régna de 1040 à 1057. La tragédie comporte un grand nombre d'éléments surnaturels qui s'écartent de la biographie historique du roi.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)